Toutes et tous solidaires de la Plume noire

La Plume noire, librairie de l’Union communiste libertaire (UCL) à Lyon, a été attaquée le samedi 20 mars par un commando d’extrême droite. L’appel qui suit a reçu de nombreuses signatures de syndicats, associations, organisations et partis politiques, maisons d’édition. Il apporte son soutien à l’UCL et appelle à une manifestation contre le fascisme à Lyon le samedi 3 avril.

Toutes et tous solidaires de la Plume noire : la manifestation antifasciste à Lyon du samedi 3 avril interdite par la Préfecture est reportée

Le samedi 20 mars à 14h, la librairie la Plume Noire située au 8 rue Diderot sur les pentes de la Croix-Rousse, a été attaquée par une cinquantaine de militants d’extrême-droite cagoulés ; alors que se tenait dans les locaux une récolte de produits de premières nécessités pour les bénéficiaires de l’association PESE (Pour l’Egalité Sociale et l’Ecologie).
Cette attaque était préméditée, préparée depuis l’annonce de la dissolution de Génération Identitaire le 3 mars 2021.
Il ne s’agit pas de la première attaque que subit notre librairie : en 1997, elle avait été victime d’un incendie criminel; en 2016, une trentaine d’individus masqués avaient brisé les vitrines et tenté de pénétrer à l’intérieur du local ; en décembre 2020, ce sont deux bénévoles de l’association PESE qui avaient été roués de coups.

Cette fois-ci, c’est à coups de pavés que les nazillons ont brisé la porte d’entrée et les vitrines ; certains ont tenté d’entrer pour agresser physiquement les 8 personnes présentes à l’intérieur. Heureusement, il n’y pas eu de blessé.es et les voisin.es ont grandement participé à ce que l’attaque ne dure pas plus longtemps. Cette attaque a été à l’image de l’extrême-droite lyonnaise : sournoise et violente.

Après avoir effectué quelques saluts nazis et scandés des insultes homophobes, les assaillants ont pu repartir en groupe, traverser plusieurs rues des pentes avant de poser avec une banderole dérobée sur la devanture de la librairie sans être nullement inquiétés par les forces de l’ordre pourtant prévenues de l’attaque.
Plus tard, nous avons appris de la part de policiers eux mêmes que ce groupe dangereux avait été repéré dès le début et suivi sur les caméras de surveillance. Néanmoins ils ne sont pas intervenus et les ont laissés repartir tranquillement après l’attaque… Nous n’attendons rien du bras armé de l’Etat, mais cette tolérance vis à vis de ces attaques successives est une nouvelle preuve évidente de l’impunité des groupes d’extrême-droite sur Lyon.

Nous savons pertinemment que cette attaque a un lien direct avec la dissolution de Génération Identitaire, notre implication politique contre l’extrême-droite et la symbolique que représente notre librairie.

Depuis la dissolution de GI, notre camp social se doutait qu’une action violente se préparait soit contre une manifestation progressiste, soit contre des militant.es ou groupes identifiés. Le message inscrit sur notre devanture la nuit suivant l’attaque ne laisse pas de doute : « on ne dissous pas une Génération, retenez la leçon », accompagnée d’une croix celtique, un symbole fasciste.

Notre implication politique depuis des années dans les collectifs unitaires luttant contre les groupes d’extrême-droite à Lyon fait de nous une des cibles permanentes des fascistes et néo-nazis lyonnais.

Notre librairie autogérée, libertaire est de fait un lieu de lutte contre toute les idéologies haineuses et un lieu d’accueil pour toutes et tous les opprimé.es.

Face à ces attaques répétées contre notre librairie mais aussi face à celles perpétrées contre des locaux, des acteurs et actrices de notre camp social à Lyon et ailleurs; nous souhaitons organiser une réponse unitaire et massive avec plusieurs objectifs : démontrer à l’extrême-droite locale que nous ne nous laisserons jamais intimider par leurs actions violentes; que la solidarité face à ces violences est beaucoup plus grande et forte que leur volonté de faire peur; que par une mobilisation importante, nous réussirons à obtenir la fermeture définitive de leurs locaux.

Nous tenons également à vous remercier pour tous les messages de soutien reçus de Lyon, de France et de l’international; qui prouvent bien que la lutte antifasciste est une lutte internationale et que l’extrême-droite se combat par les luttes sociales un peu partout dans le monde.

Nous tenons enfin à apporter notre soutien aux camarades kurdes qui ont également subi une attaque à Lyon le même jour par des fascistes nationalistes turcs.

Une manifestation était appelée le samedi 3 avril à 14h à la Manufacture des Tabacs (parcours modifié à la demande de la Préfecture). Elle a été interdite par la Préfecture et reportée par les organisations appelantes pour garantir la plus large participation.

Pour une mobilisation massive/engagée contre les violences de l’extrême-droite et pour la fermeture des locaux fascistes.

L’antifascisme est l’affaire de toutes et tous !
Face à la violence fasciste, pas un pas en arrière !

Signatures de soutien :

  • ACORT, Assemblée citoyenne des originaires de Turquie
  • ACU, Association des communistes unitaires
  • Alternatives et Autogestion
  • ANC, Association nationale des communistes
  • Association Autogestion
  • ATMF, Association des travailleurs Maghrébins de France
  • Attac, Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne
  • CDKF, Conseil démocratique kurde en France
  • Cerises la Coopérative
  • CGT, Confédération générale du Travail
  • CISE, Confédération internationale solidaire et écologiste
  • CJACP, Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine
  • CNDF, Collectif national pour les droits des Femmes
  • CNT, Confédération nationale du Travail
  • CNT-SO, Confédération Nationale des Travailleurs·euses Solidarité Ouvrière
  • DAL, Droit au logement
  • Éditions Agone
  • Éditions La Fabrique
  • Éditions Libertalia
  • Éditions Syllepse
  • Éditions syndicalistes
  • ENSEMBLE !
  • L’Étincelle, lieu associatif et autogéré, Angers
  • FA, Fédération anarchiste
  • Fasti, Fédération des associations de solidarité avec toutes et tous les immigré·es
  • FI, France insoumise
  • Fondation Copernic
  • FSU, Fédération syndicale unitaire
  • FUIQP, Front uni des immigrations et des quartiers populaires
  • GDS, Gauche démocratique et sociale
  • Génération·s
  • L’Insolente, espace autogéré chambérien
  • Jeune garde antifasciste
  • JJR, Juives et Juifs révolutionnaires
  • LDH, Ligue des droits de l’Homme
  • LO, Lutte ouvrière
  • NPA, Nouveau parti anticapitaliste
  • Les Nuits Bleues, librairie, Angers
  • OCML-VP, Organisation communiste marxiste-léniniste – Voie prolétarienne
  • Les Oiseaux de la tempête, Centre social autogéré fougerais
  • PCF, Parti communiste français
  • PCOF, Parti communiste des ouvriers de France
  • PEPS, Pour une écologie populaire et sociale
  • PG, Parti de gauche
  • POID, Parti ouvrier indépendant démocratique
  • RAAF, Réseau angevin antifasciste
  • RASH Tolosa - AIM
  • STJV, Syndicat des travailleurs et travailleuses du jeu vidéo
  • SUD Culture Solidaires
  • SUD PTT
  • SUD-Rail
  • Survie, association de lutte contre la Françafrique
  • UCL, Union communiste libertaire
  • UJFP, Union juive française pour la paix
  • Unef, Union nationale des étudiants de France
  • Union syndicale Solidaires
  • Visa, Vigilance et initiatives syndicales antifascistes

Pour apporter la signature de votre organisation à l’appel unitaire de soutien à la Plume noire : contacts@communisteslibertaires.org

plume-noire-unitaire-carre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.