LA DISGRÂCE

Des visages qui vous défigurent, des figures qui vous dévisagent. Au-delà des difformités morales et mentales.

 

aff-scars-212x300-1

 

Gueules cassées, visages abimés, images déformées, quand le reflet de soi force le regard des autres. Au-delà de toute interprétation ambigüe et de négations de personnages insolites, tombés en disgrâce, dont l’attrait se dissimule sous les voiles de l’imperfection.Profond ressentiment de désolation et d’exclusion, la disgrâce affecte ces pèlerins qui ressemblent éperdument à ceux de l’Exode.

Visons défigurées d’hommes et de femmes frappés d’indignation et de malédiction par la turpitude du hasard des accidents de la vie et de la maladie. En quête d’identité, meurtris jusque dans  leurs âmes et dans leurs chairs, au plus profond de l’intimité de leur être. Frappé par le poids de la différence, comment peut-on s’envisager une existence avec un visage ébréché?

Inexorable naufrage et détresse humaine dont le courage et l’abnégation de ces individus hors norme, forcent l‘admiration, en dehors de tous clichés stéréotypés et de tout sentiment d’apitoiement. Des visages qui vous défigurent, des figures qui vous dévisagent. Bien au-delà des difformités morales et mentales.

Étonnant face à face où, derrière le regard avisé du photographe, chacun retrouve un espace de confiance et d’intenses liberté d’expression. Des apparences, des physionomies, des postures, des expressions, des portraits esquissés, fignolés dans les moindres détails, tragédie masquée de cette quête de l’exception face à la norme des canons de cette beauté que tous souhaiteraient quelque peu ordinaire.En noir et blanc, la beauté de l’âme révélée.

Deuil de l’idéal face au cruel manque d’acceptation et de considération.

La Disgrâce  Documentaire de Didier Cros

La Disgrâce- bande annonce

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.