vent d'autan
Je ne suis qu'un rêveur...
Abonné·e de Mediapart

168 Billets

3 Éditions

Billet de blog 21 oct. 2021

CE QUI EN NOUS NE SAURAIT S'ÉTEINDRE

Éveiller nos sens à la folle exubérance de la nature qui nous entoure. La sensation de cette étreinte y est plus que délicieuse. Et malgré les tâtonnements que chacun expérimente, l’on ne se lasse guère de la regarder passer. Quintessence de la Terre, du feu, de l’air, de l’eau.

vent d'autan
Je ne suis qu'un rêveur...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au détour d'une ruelle © Vent d'Autan

Au détour d’une ruelle abandonnée des clameurs de la foule de passants volages, l’irrésistible force d’un regard poignant dont nul ne puisse se détourner, pris au piège de cet impressionnisme en trompe l’œil. Incorrigibles rêveurs, les poètes ont cette étonnante ferveur à scruter le monde au travers d’une loupe d'orme qui leur sied à merveille. Chacun d’entre eux nous offrant ainsi à nous autres, gens scrupuleusement ordinaires, cette vision si particulière en décalage de nos quotidiens encombrés. Tout est dans le détail florissant de ce qui nous entoure. On ne regarde pas avec les yeux mais avec l’âme.

A rebrousse plume © Vent d'Autan

Animé de cette inépuisable ferveur d’aventurier de la plume, Albert Camus, à pas chuchotés, nous surprend aujourd'hui bien plus encore, à sans cesse nous émerveiller de l'extase des saisons qui défilent dans le silence du fil des jours. Prose inspirée d’annotations et de pensées griffonnées sur de petits bouts de papier. Simple impression d’un intime ressentiment comblé par une trouée de timide soleil à l'aube frissonnante." L’automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur. » 

A la pointe du jour © Vent d'Autan

Un mois après l'avènement de l'équinoxe automnale, la période nouvelle vient de prendre ses quartiers au travers de l'univers de nos paysages communs. Premières gelées blanches à la pointe du jour. Matinées éphémères, figées en délicates nappes de brume. Fougueuses et sublimes après-midi inondées d'intenses rayons de soleil. Automne de tous les contrastes pour le ravissement de la prunelle de nos yeux. De l’aube à la tombée de la nuit, une mosaïque de sensations à portée de main. Juste cueillir l’instant furtif de ce décor de féerie. Carpe diem.

Petit matin au soleil timide © Vent d'Autan

Face à l'éphémère beauté des paysages ondoyants, il est plus qu’urgent de vérifier par soi même la véracité des dires de cette maxime d'un tout autre temps. A l’heure d’aujourd’hui, l'impertinence des propos de l’humaniste engagé sont-ils toujours d'actualité ? En ces temps endémiques d’embrouillaminis ont-ils encore raison d’être? L’équilibre auquel nous aspirons aurait–il un sens profond, terré dans l’antre de nos illusions ? De fil en aiguille, plusieurs directions sont possibles, mais où s'en aller à sillonner inlassablement, en solitaire, les endroits  les plus inaccessibles ? Pourquoi rester accroché à nos croyances, tapis sous l'amoncellement de nos torpeurs nauséabomineuses?

Ivresse de teinturier © Vent d'Autan

Si les passions sont inépuisables, le charme discret de ce généreux spectacle, quant à lui, reste sans cesse renouvelé. En parfait équilibre, avec tout ce qui influe sur le cours de nos vies, à la lisière de tant de petits plaisirs oubliés. Voilà qui nous invite à déambuler le long des chemins de traverse. Émergence d'un temps florissant, nimbé de ce parfum de griserie comparable à la volupté d'une ivresse perdue. Inoubliable vertiges de la genèse des saisons.

Ciel d'ocre © Vent d'Autan

Par torpeur incrédule, ne sachant plus très bien bien à quel Saint innocent se vouer, Glinglin,Thomas ou autre apôtre du dénigrement, invoquer quelconque dieu païen serait blasphématoire. Le ciel et ses prairies sauvages ne sauraient attendre davantage.Vite, avant que l’été indien n’éteigne l’ardeur de sa flamme et que nos peaux rouges ne perdent leurs plumages cuivrés!

Capteur de rêves © Vent d'Autan

Et si quelques clichés égrappés, au gré d’une escapade bucolique à travers champs, suffisaient à figer l’instant. Folâtrer, batifoler, badiner, flâner, balbutier dans le sillon des coups de vent. Un jour hors du temps. Intime voyage parsemé de curiosité. Esprit libre à la lisière des péripéties, de ce qui en nous ne saurait s'éteindre.

" L'extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires." Paulo Coelho

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel