L'INDIGNE ET L'INSUPPORTABLE

Lundi 23 novembre 2020. Paris, place de la République. Damnation et folie, doctrine prophétique.

Chaos © Ivan Aivazovski Chaos © Ivan Aivazovski

Le froid, la nuit

L’effroi, les cris.

A la belle étoile

Sous un bout de toile.

Même pas l’Amérique

Un bout de place, République.

Dormir dehors

Coquin de sort.

Destin de migrant

Cruel, indignant.

 

Sous couvert de brume

La cohorte qu’on exhume.

Bruit de bottes sur le pavé

Rapaces nocturnes en virée.

Figures de déjà vu

Scénarios de trop vécu.

La nuit, le froid

Les cris, l’effroi.

 

Migrants que l’on bouscule

Femmes, enfants, sous la férule.

Jadis terre d’asile

Ce soir patrie d'exil.

 Hugo offusqué

Jaurès indigné,

Humanité en berne

Drapeau noir, balivernes.

Plus rien ne ressemble à la France

Obscure dégénérescence.

Destin de migrants,

Politique de néant.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.