Véronique Klein
Multitâche
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

1 Éditions

Billet de blog 29 oct. 2011

Le berceau de l'humanité

Tout doucement, une femme entre sur scène. Elle a 90 ans,elle est née au swatziland, un territoire d’Afrique du sud, dans « le berceau de l’humanité». Nomsa Dhlamini, c’est son nom, est nue à l’exception d’un cache sexe ,

Véronique Klein
Multitâche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Tout doucement, une femme entre sur scène. Elle a 90 ans,elle est née au swatziland, un territoire d’Afrique du sud, dans « le berceau de l’humanité». Nomsa Dhlamini, c’est son nom, est nue à l’exception d’un cache sexe , elle porte des flèches,chasseresse d’un autre temps.Une petite corne sur le haut du crâne en fait unesorte d’idole. La salle retient son souffle sous le coup d’un double choc, la vieillesse et la nudité.

Impensable dans notre société où seul le corps jeuneest exhibé. Elle est rejointe par Steven Cohen, plasticien et performer né en1962. Il est blanc , homosexuel , juif, né en Afrique du sud . Elle avance à petits pas, se promène sur le plateau, modèle dans le genre installation d'art contemporain, l’image provoque un raccourci saisissant de trois millions d’années d’histoire de l’humanité. Lui, grimé de blanc, le sexe protégé d’un cube transparent, porte des petites cornes, drag queen hallucinante, faune ou diable vaudou futuriste ? Steven Cohen parle de« travestissement inter-espèce ». Très doucement il lui passe les chaînes de l’esclavage, la positionne au centre du plateau , la Marseillaise retentit à plein volume, Malaise. L’image est simpliste mais efficace. Il revient sur scène le torse couvert d’une dépouille de babouin, juché sur des talons vertigineux. Sur l’écran la même scène dans la brousse africaine. Là,on pense que l’homme est définitivement perché. Un film montre de grands singes qui volent de branches enbranches, on admire la vélocité des primates , jusqu’à ce que l’on comprenne que l’un d’eux vient de se saisir d’un petit et le dévore tranquillement sous le regard placide de ses congénères.Steven Cohen sorte de queen –ethnologue nous en met plein la figure et pose de façon très personnelle la question de la nature et de la culture, de la « civilisation » et des ses avancées. Il confronte la crudité de la chair, du sang à l’extrême sophistication d’un corps maquillé, costumé ,presque mutant. Nos deux acolytes se retrouvent au fond d’une grotte qui recèle les ossements du plus vieil ancêtre du monde. Les entrailles de la terre font écho à celles des humains. Entre les stalactites,ils jouent les hommes des cavernes à leur façon en corset pour lui et immense tutu fluo pour elle. Steven Cohen et Nomsa Dhalmini nous invitent à partager les rituels qu’ils inventent, si l’on accepte de se laisser saisir alors le voyage est intense et quasi mystique.

Jusqu’au 29 octobre au Centre Georges Pompidou à Paris dans le cadre du festival d’automne

Tel : 01 53 45 17 17

Site de Steven Cohen http://www.at.artslink.co.za/~elu/stevencohen/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
À travers le monde, des armes « made in France » répriment et tuent
À la veille de la tournée dans le Golfe du président français Emmanuel Macron, du 3 au 4 décembre, les preuves s’accumulent sans émouvoir, au sommet de l’État. Des armes « made in France » participent à la répression politique dans plusieurs pays, au meurtre de civils dans les pires conflits de la planète, au mépris des valeurs et des engagements internationaux de Paris.
par Rachida El Azzouzi
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes, qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah
Journal — Économie
Leroy Merlin, des bénéfices records et des salariés en lutte pour 80 euros
Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de salariés de Leroy Merlin bloquent l’entrepôt de Valence, dans le cadre d’une grève inédite sur plusieurs sites de l’enseigne de bricolage. Salariés des magasins et des entrepôts réclament des augmentations et un meilleur partage des bénéfices.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement