vidaillet
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 août 2017

vidaillet
Abonné·e de Mediapart

Friche Saint Sauveur à Lille : occupation, phase 1

La friche Saint Sauveur fait l'objet à Lille d'une vive contestation citoyenne remettant en cause le projet d'urbanisation décidé unilatéralement par les élus lillois. Le 28 juillet, un conteneur y a été installé sans autorisation par l'association Labomob et un collectif de citoyens, première opération d'appropriation "en dur" de cette friche qui vient après l'organisation d'évènements éphémères.

vidaillet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le 28 juillet, l’association Labomob, soutenue par un collectif de citoyens, a installé sur la friche Saint-Sauveur à Lille un conteneur destiné à servir, après transformation réalisée collectivement, d’espace de stockage et de lieu de convivialité, de pratiques culturelles, de rencontres etc. Ce site d’implantation s’impose, eu égard aux enjeux sociaux, écologiques et citoyens, liés à l’aménagement de la friche Saint-Sauveur et du Belvédère, et aux préoccupations des habitants du quartier, de la ville de Lille et de la Métropole Européenne
de Lille.

Le 29 juillet, ce conteneur, qui avait précédemment servi au tournage du film « Dunkerque » de Christopher Nolan, sorti en salles le 19 juillet dernier, a été baptisé « La Belle Vénère » par les citoyens venus fêter cette installation. Il recevait la visite des deux députés de la France insoumise, Adrien Quatennens et Ugo Bernalicis, élus respectivement dans la première et deuxième circonscription du Nord.

Le même jour, un courrier de l’association Labomob et de citoyens mobilisés était envoyé au Président de la Métropole Européenne de Lille, Damien Castelain, pour revendiquer la portée politique de cette mise en place et l’inscrire notamment comme une réponse à l’Appel « Dès demain » adressé le 10 mai 2017 par Martine Aubry à « tous les humanistes qui croient encore en l'action, (…) à tous ceux qui osent croire et dire qu'un autre avenir est possible, (…) ce qui passe par de vraies alternatives, par notre expérience locale et universelle de la démocratie. » Comme vous, écrivent les signataires de cette lettre, « nous croyons qu'un autre avenir est possible et qu'il s'invente déjà, dans la fidélité à nos idéaux, au cœur de nos territoires ; (…) nous assumons et nous revendiquons la révolution pacifique parce que démocratique, au terme de laquelle ce sont les citoyens engagés qui relèveront à la fois localement et globalement les grands défis auxquels est confrontée l'humanité. »

Prenant ainsi au mot leurs élus, les signataires ne doutent pas que ceux-ci apprécieront à sa juste mesure cette action hautement symbolique !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal
Immigration : le discours de Borne entre « fermeté » et « humanité » ne trompe personne
Les députés et le gouvernement ont débattu mardi soir, sans voter, des orientations du futur projet de loi sur l’asile et l’immigration, annoncé pour le début 2023. Un texte « équilibré », a vanté la première ministre, sans convaincre les oppositions. Profondément divisées.
par Nejma Brahim
Journal
Projet de loi immigration : « Nous sommes sur des propositions racistes »
Le projet de loi immigration, porté par Gérald Darmanin, est discuté mardi 6 décembre à l’Assemblée nationale. L’occasion notamment de revenir sur les chiffres de « la délinquance des étrangers » avancés par le chef de l’État et le ministre de l’intérieur. 
par À l’air libre
Journal
Grève à la SNCF : la mobilisation de la base des contrôleurs bouscule les syndicats
Après un premier week-end de grève remarqué, les contrôleurs SNCF menacent de remettre le couvert pour les fêtes de fin d’année si la direction n’accède pas à leurs demandes. Parti d’un collectif « apolitique », ce mouvement déborde les organisations syndicales.
par Khedidja Zerouali
Journal — Politique économique
Comment la Macronie a tourné le dos à la rationalité économique
Alors qu’en 2017, Emmanuel Macron se présentait comme le champion de « l’évaluation des réformes », il fait fi des évaluations scientifiques négatives sur sa politique économique. Désormais, sa seule boussole est sa politique en faveur du capital.
par Romaric Godin et Mathias Thépot

La sélection du Club

Billet de blog
Anne Sylvestre : manège ré-enchanté
Tournicoti-tournicota ! On savait l'artiste Anne Sylvestre facétieuse, y compris à l'égard de ses jeunes auditeurs, fabulettement grandis au rythme de ses chansons, alors qu'elle ne cessa pas de s'adresser aussi aux adultes irrésolus que nous demeurons. Presque au point de la croire ressuscitée, grâce à l'initiative de la publication d'un ultime mini album.
par Denys Laboutière
Billet d’édition
2. B.B. King et la légende de Lucille
Il suffit d’avoir admiré son jeu tout en finesse et en agressivité contenue, d’avoir vécu l’émotion provenant du vibrato magique de sa guitare, d’avoir profité de sa bonhomie joviale et communicative sur scène, de son humilité, et de sa gentillesse, pour comprendre qu’il n’a pas usurpé le titre de King of the Blues.
par Zantrop
Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar