Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

81 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 mai 2022

Les 8 mai (s)

Ce ne sont que de courts textes écrits à chaud au cours du temps car le 8 mai a toujours été et est toujours pour moi une date phare à intégrer à nos combats quotidiens. 8 mai contre le fascisme, 8 mai contre le colonialisme.

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

(Mon 8 mai 2022 - DVP)

Ecrit en 2013. A Clément Méric. Le fascisme est toujours aux portes du désespoir de classe.

En Allemagne, le fascisme est né de la misère qui a suivi le premier conflit mondial

Le fascisme est né du réformisme social-démocrate qui a enterré l'espoir de classe

Le fascisme est né aussi de l'assassinat de la révolution, de l'assassinat de Rosa Luxemburg

Le fascisme est toujours aux portes du désespoir de classe

C'est pourquoi, le blog rend hommage, aux militants antifas, à ceux qui quotidiennement luttent contre les groupes identitaires, néo-nazis

Souvent très jeunes comme autrefois les résistants

Comme aujourd'hui Clément Meric

 Le blog tient à rendre hommage à ce jeune, si jeune,  assassiné.

A Clément Meric. Le fascisme est né ... En contre-point à Rosa Luxemburg 7 juin 2013 comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com

Ecrit en 2007. Et si ..

.

8 mai?
Et si on réfléchissait
un peu à ce qu'est le fascisme

8 mai?
Et si on pensait un peu à Sétif
et au colonialisme

11 novembre?
Et si on pensait un peu
aux causes de cette boucherie

8 mai 2007?
Le nouveau président élu des français est sur un yacht
Quel symbole de ce qu'est réellement ce pouvoir.

Un pouvoir indifférent aux victimes du fascisme.

Ce même pouvoir qui fustige les personnes
qui touchent le RMI

8 mai?
Si on réfléchissait un peu à ce qu'est le fascisme ...

Écrit en 2012. De la signification du 11 novembre et du 8 mai pour dénoncer les origines de la boucherie de 14, du fascisme et du colonialisme

Mémoire collective refoulée

Un 11 novembre, contre toutes les guerres impérialistes, un 8 mai contre toutes les formes du fascisme, un 8 mai contre le colonialisme. Deux jours pour prendre conscience des crimes d'un système capitaliste pour lesquels les humains ne sont que des morts en puissance si cela lui est nécessaire.

C'est ce que devraient être déjà ces deux jours que l'on a tenté et que l'on tente régulièrement de supprimer comme jour férié.

Le 8 mai devant devenir aussi le jour de la reconnaissance des crimes colonialistes par la dénonciation des crimes d'état que sont les répressions de Sétif le 8 mai 1945 en particulier.

La plupart des jours fériés ici sont des fêtes religieuses, elles sont devenues  fêtes civiles au long de l'histoire. Oublions pour l'instant leur caractère originel pour leur garder la signification de repos pour le monde du travail.

Le 14 juillet et le 1er mai ont leur signification révolutionnaire et prolétaire.

Mais, le 11 novembre et le 8 mais sont récupérés par les États qui masquent le caractère réel de ces crimes contre l'humain. Et régulièrement leur caractère férié est remis en cause. Ces deux journées, nombreux sont ceux qui rêvent de les supprimer, soi-disant pour des raisons économiques mais pas de proposition de supprimer Noël et Pâques!

Faire de ces deux jours des jours fériés est essentiel,

et surtout en faire un temps de mémoire, de réflexion

et de manifestation contre le colonialisme, la guerre impérialiste, le fascisme.

Écrit en 2009. Comprendre autrement "les" 8 mai 45

8 mai, Setif. La France était occupée, très occupée.

Que se télescopent deux 8 mai 45 devrait nous permettre de comprendre ce qu'il y a de limité dans nombre de nos luttes.

Victoire contre l'Allemagne nazie, c'est ce que je lis dans un message, "victoire" contre le fascisme serait plus exact car le fascisme n'a pas de nationalité, il se développe sur  une terre favorable quand l'exploitation est à son maximum et que les exploités n'ont plus d'analyse et de repères.

Premier pas et non victoire, car si l'on ne continue pas dans une perspective révolutionnaire, on devient  agent de sa propre exploitation et de l'exploitation des autres.

Et c'est bien ce que signifie ce deuxième mai 45, Setif.

Colonialiste, la société l'était, colonialiste, elle est restée, et c'est l'l'Indochine", la guerre d'Algérie, aujourd'hui la Françafrique.
Capitaliste, elle l'était, et capitaliste elle reste et c'est aujourd'hui, encore et toujours l'exploitation.
Alors dans chacun des pays, l'indépendance n'est bien qu'une étape...
Alors, n'est-il pas essentiel de comprendre autrement les 8 mai 45 ...?

Écrit en mai 2010. Rappel du massacre de Sétif. Regarder la marche des sans-papiers sur Téléliberté. Colonisés hier, exploités aujourd'hui, régularisés demain.

Quel meilleur  témoignage! Alors que nous pensons, en ce 8 mai 2O10, à la lutte contre le fascisme, trahie dès le 8 mai 1945 avec le massacre de Setif, colonial, capitaliste, impérialiste.

La marche Paris-Nice des Sans-Papiers : en marche pour la régularisation et pour interpeller les chefs d’État africains qui signent des accords bilatéraux qui permettent l’expulsion de sans papiers (sommet France-Afrique les 31 et 1er juin 2010 à (...). Vidéo à la Une sur Télé liberté:La marche Paris-Nice des Sans-Papiers Marche PARIS NICE des Sans-Papiers (1-3 mai) envoyé par Tele-liberte. - Regardez les dernières vidéos d’actu.

Écrit le 8 mai 2017. 8 mai - 8 Mai. Mémoires et images mêlées car elles ne font qu'une. Contre le fascisme, contre le colonialisme

7 mai 2017 : 10 millions de personnes ont donné leur voix au front national. 10 millions de personnes qui se reconnaissent dans une pensée et une action raciste, s'appuyant sur le nationalisme et endoctrinant les classes exploitées. Cela s'est appelé un temps le national - socialisme. C'est une pensée récurrente et qui toujours ici a trouvé et trouve ses artisans et ses partisans.

Aujourd'hui, 8 mai, on commémore. Mais, il y a deux 8 mai.

On parle d'un en l'édulcorant, celui du fascisme nazi vaincu.

Par deux fois d'ailleurs, il fut tenté de supprimer ce jour férié. On oublie le rôle du peuple soviétique et glorifie l'ami américain venu pourtant si tardivement.

On parle des morts sans en désigner les causes.

Et on occulte l'autre, les massacres du peuple algérien en ce jour que l'on voulait symbolique.

Le fascisme comme le colonialisme sont issus du capital. Certains se laissent berner. D'autres en tirent les profits. Exploitation, oppression, mondialisation, racisme, inégalités l'alimentent.

La conscience, l'éducation et les luttes sont leurs ennemis.

Écrit en 2015. Algérie 1945, Palestine 1948, une même logique

© TV monde

8 mai 1945 : Alors que le nazisme est "vaincu", la France coloniale opère des massacres en Algérie, à Sétif, Guelma et Kherrata.

15 Mai 1948 : le 14 mai 1948 est le jour de la proclamation de l’État israélien mais pour les Palestiniens le 15 mai est commémoré comme la Nakba - la Catastrophe. Plus de 800 000 Palestiniens seront chassés de chez eux.

Ces deux dates sont les symboles des crimes coloniaux, impérialistes. Ces deux dates sont aussi le symbole de la résistance des peuples algérien et palestinien contre le colonialisme.

Commémorer ces dates c'est commémorer la résistance, seule voie vers la libération nationale et sociale des peuples.

Écrit le 8 mai 2014. Drapeaux républicains espagnols, banderoles sur Mauthausen. Redire toujours que le 8 mai doit rester le symbole de la résistance au fascisme


© Républicains espagnols - Mauthausen

"Les Espagnols antifascistes saluent les forces libératrices"

  1. Lorsque l'armée américaine est entrée à Mauthausen le 5 mai de l'année mille neuf cent quarante-cinq,les drapeaux républicains avaient remplacé les croix gammées et devant la porte était accrochée une bannière qui disait: « Espagnols antifascistes saluent les forces libératrices ».

Écrit en 2015 La banalisation s'étend. Alors nous reprenons cet article du blog de décembre 2013

Aujourd'hui, de nouveau, le désespoir populaire, la trahison social-démocrate pousse plus de 30 % vers les idées fascistes. De plus la social-démocratie met en place des outils que les nouveaux "élus" pourront utiliser sans souci pour réduire la protestation, la pensée, la liberté. Elle sait pourtant que dans deux ans, le pouvoir ira vers les forces conservatrices, voire fascistes, et que déjà dans certaines communes, et bientôt dans la majorité des régions, ces forces sont et seront au pouvoir. C''est donc elles qui utiliseront les nouvelles législations hautement liberticides. Peut-on imaginer que la social-démocratie ne le sait pas! Alors se souvenir que, un peu plus de 30%, ont permis aux nazis de prendre le pouvoir et lire le discours de la dernière session à peu près libre du Reichstag, de CLARA ZETKIN.

Car il faut apprendre de l''histoire : ce Parlement ouvert par Clara Zetkin en 1932, sera aussitôt dissout. Les élections suivantes ne donneront pas non plus la majorité aux nazis. Mais Hitler aura fait arrêter entre-temps les députés communistes et pourra demander, et obtenir les pleins pouvoirs. Aujourd'hui cela prendra d'autres formes, mais les victimes seront les mêmes.

C’est une histoire très noire, à rebondissements multiples ...

C’est une histoire très noire, à rebondissements multiples.  L’histoire de l’arrivée au pouvoir d’Hitler. Ou comment le fascisme est arrivé au pouvoir en « démocratie ».

Que faut-il pour que le fascisme s’installe, la recette est simple, elle s’inscrit dans le nom-même choisit par le fascisme en Allemagne, nationalisme et socialisme, et de fait les ingrédients sont connus :

  • une social-démocratie au pouvoir ou qui l’a exercé mais qui à force de réformisme -  on dira de pragmatisme-  épouse les buts et les méthodes du capitalisme jusqu'à la caricature. Plus royaliste que moi ...
  • des exploités - on dira un prolétariat -, qui n’a plus aucun espoir dans un monde économique que l’on dit en crise et qui les broie
  • une idéologie - on dira aliénation - qui prétend défendre les intérêts des exploités, mais qui s’appuie sur des idées conservatrices, non émancipatrices, et dont le principal combat est celui pour les cerveaux de ces exploités et contre ceux  qui pourrait leur disputer la conscience
  • une société politique conservatrice affaiblit économiquement et politiquement et qui cherche avant tout son sauveur, allant sur les plates-bandes de celui-ci, avant de lui donner les clés du pouvoir
  • des forces économiques misant sur un homme fort dans lequel elles investissent sciemment.

L’Allemagne de 1932 – 1933 c’est tout cela et le récit des années 1932 – 1933 dans l’ouvrage de Gilbert Badia en donne une image précise et complète. Toute ressemblance avec aujourd’hui serait ou ne serait guère fortuite mais donnerait fortement à réfléchir..

Et comme nous ne pouvons pas tout savoir et garder en tête, une série d'articles retrace ici l'Histoire. Et comme nous ne pouvons pas tout reproduire, nous recommandons la lecture de l'ouvrage de Badia.

Notre histoire, bien triste histoire commence il y a bien longtemps, elle se cristallise au XIXème siècle avec la formation de la classe ouvrière et de ses partis, elle remonte à une guerre dont on fait porter la responsabilité à un peuple et aux millions de ses morts et blessés, à une révolution - spartakiste - que l’on assassine et à une lente et vertigineuse descente en enfer économique et moral. Son tragique dénouement se noue en 1932- 1933.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal
À Perpignan, l’extrême droite s’offre trois jours de célébration de l’Algérie française
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire Louis Aliot (RN) met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana