Ce 8 mai 2021. Silences, ATTENTION DANGER

Le 8 mai 1945, c'est la lutte contre le fascisme, une idéologie raciste, meurtrière ayant pour but de rallier à elle les opprimés. Le 8 mai 1945, c'est l'écrasement colonial en Algérie. Le 8 mai, c'est l'une de ces dates essentielles qu'évoquait Rosa Luxemburg en parlant de la Commune, comme indispensables à la lutte, à la réflexion. Ce 8 mai 2021 a été celui du silence de la société comme jamais.

affiche-rouge-1
Tempêtes de mars, Rosa Luxemburg

La classe ouvrière a toutes les raisons d’accorder, encore et toujours, l’attention la plus sérieuse aux dates commémoratives de son histoire. Ne constituent-elles pas pour nous le grand livre, qui nous donne des indications pour continuer à avancer, qui nous permet d’apprendre à éviter les anciennes erreurs et à détruire les nouvelles illusions. 18 mars 19012, paru dans le journal animé par Clara Zetkin "Die Gleichheit"( L'Egalité)

Rosa Luxemburg écrit ce texte à la demande de Clara Zetkin. Elle dit avec son humour habituel : ce thème (celui des combats révolutionnaires de mars,1848, 1871) me plait vraiment, mais je n'ai pas d'idées. Que Dieu me vienne en aide et éclaire mon esprit! Elle trouve ensuite que ce texte n'est pas très bon. Elle se trompe. C'est un texte de réflexion à la fois essentiel et magnifiquement écrit. Il commence par les phrases ci-dessus, car Rosa Luxemburg se bat alors contre le réformisme politique et syndical qui tend à transformer le 1er mai en manifestation-croupion et s'évertue à taire le 18 mars qui le gène par sa dimension révolutionnaire.

Aujourd'hui

En France, on assiste aujourd'hui à des tentatives régulières de supprimer le 11 novembre et le 8 mai (et pas les autres fêtes d'origine religieuse bien entendu). Le 8 mai avait déjà été supprimé par de Gaulle puis rétabli et de nouveau supprimé par Giscard d'Estaing. Au nom de la logique économique (et de l'exploitation des salariés), au nom de l'amitié avec l'Allemagne, au nom de l'Europe, ces deux dernières raisons s'appuyant sur une vision nationaliste car en terme d'Etats.

Le 8 mai et le 11 novembre sont tout autre chose

Le 8 mai, c'est le jour de la résistance au fascisme, c'est le jour de la réflexion sur les raisons qui amènent des prolétaires à se rallier aujourd'hui encore à cette idéologie et du souvenir de tous ceux, innombrables, tués au nom de cette idéologie et de ceux, peu nombreux, qui ont su résister.

Le 11 novembre devrait être pour nous le jour de la mémoire de ces millions et millions de morts assassinés dans une boucherie sans nom, une réflexion sur la guerre et le ralliement des masses populaires à la guerre, et de se souvenir de ceux qui l'ont refusée, ont tenté de l'empêcher et l'ont payé de l'emprisonnement, voire de la vie.

monument-aux-morts-pacifistes

Et le 8 mai sont les massacres coloniaux en Algérie

ob-c72a95-se-tif

Cette année

Cette année a été marqué par un silence comme jamais. Quelques cérémonies pour la Victoire. Et au contraire, les idéologies nationalistes, racistes ont connu la plus large des tribunes. C'est un danger.

Comme le dit Rosa Luxemburg, commémorer les dates de nos combats  est indispensable pour apprendre à "éviter les terribles erreurs du passé" et à nous organiser pour nos combats à venir.

Quelques notes :

. Le texte est paru sur le site Agone, rubrique au jour le jour : https://agone.org/blog/tempetes-de-mars-la-commune-de-paris-jalon-dans-lhistoire-du-mouvement-revolutionnaire

. Suppression du 8 mai par le Général de Gaulle : En avril 1959, quatre mois après la prise de fonction de Charles de Gaulle à la présidence de la République, le gouvernement mené par Michel Debré supprime le caractère férié du 8 Mai. Le décret justifie que "la commémoration à la date du 8 Mai aboutit à multiplier le nombre de jours fériés durant le courant de ce mois, au préjudice non seulement de l'activité nationale, mais aussi de certaines catégories de travailleurs." 

.2021  Une cérémonie sera organisée ce samedi sous l'Arc de Triomphe à Paris et dans chaque département pour commémorer les 76 ans de la Victoire du 8 mai 1945, mais en comité restreint. Cette année encore, la situation sanitaire liée au coronavirus empêche la présence de public.

. Sétif, Guelma, Kherrata  : https://paris-luttes.info/8-mai-1945-massacre-de-setif-003  "Le jour même où la France est libérée, elle réaffirme dans le sang sa domination coloniale en Algérie : 45.000 morts à Sétif, Guelma, Kherrata et dans tout le Constantinois..."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.