Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

99 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 sept. 2021

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

"Je ne tirerai pas". 150e anniversaire de la naissance de Karl Liebknecht

1915. En France, l'Union sacrée. En Allemagne, un seul député vote contre les nouveaux crédits de guerre, Karl Liebknecht. Rosa Luxemburg écrit "La faillite de la social-démocratie". Pour l' empêcher de parler, Liebknecht est envoyé sur le front russe. Terrassier, il construit tranchées et tombes sous les balles. A sa femmes, ses enfants, il écrit envers et contre tout : "je ne tirerai pas".

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Karl Liebknecht sur le front 1915

LIRE "LES LETTRES DU FRONT ET DE LA GEOLE"

LETTRES DU FRONT

Dès 1919, en collaboration avec Sophie Liebknecht, l'épouse de Karl, Franz Pfemfert publie des lettres écrites sur le front et en prison (après son arrestation pour la manifestation du 1er mai 1916). Cet ouvrage est traduit dès 1924 en français. La découverte de ces lettres a été aussi importante et marquante que pour celles de Rosa Luxemburg.

Découverte de ce qu'a vécu Liebknecht sur le front comme simple soldat, découverte de sa relation à ses enfants et ce qu'il tente de leur transmettre alors que la mort peut le prendre à chaque instant, découverte de la même poésie, du rapport à la nature que dans les lettres de Rosa Luxemburg, qui témoigne de leur identique sensibilité, découverte du courage immense qu'il a eu pour refuser de tirer alors même qu'il était sur le front. Découverte de la constance de cet engagement contre le militarisme, le nationalisme.

Découverte de ce soldat qui sur le front signait les lettres à ses enfants dans la langue de "l'ennemi" votre PAPA.

Trois extraits qui témoignent de cette  constance internationaliste, de sa détermination et de son courage -(https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/):

21 septembre 1915 Mes chers petits

"Je ne tirerai pas"

C'est aujourd'hui un jour féroce ici, une méchante soirée. Une sortie russe de Riga nous a surpris. Nous établissons maintenant de nouvelles positions dans les lignes les plus avancées. Il fait une fraîcheur aigre. Près de moi, fracas insensé. L'enfer est lâché sur nous.

Je ne tirerai pas.

 Adieu très aimés; je vous embrasse aussi ardemment que je vous aime. Au revoir dans neuf semaines. Les meilleurs vœux de

VOTRE PAPA

 4 octobre 1915 à son fils Helmi (Wilelm)

"Tuer des hommes, je ne peux pas"

 ... J'aurais été ici une quinzaine de jours; encore 43 et 45 de plus, c'est-à-dire 6 à 7 semaines, et je me retrouverai parmi vous. D'ici là, sans doute, nous aurons de mauvais moments. Pourvu qu'on ne m'envoie pas en tranchée! Pour le reste, tous les dangers possibles m'importent peu; mais tuer des hommes, je ne peux pas. C'est la fin de tout.

 8 octobre 1918 à Sonia

 "Je lui explique que je ne tirerai pas, même si on me le commande. On peut me fusiller si on veut ... Je m'étais une fois de plus déchargé de mon fusil. C'est ainsi que je vais au travail, sans arme."

Soudain, la tranchée, nous sautons dedans. Le sous-officier est hors de lui. Je me dispute avec lui - pas méchamment car c'est un brave garçon, tout borné et tout désemparé qu'il est. Je lui explique que je ne tirerai pas, même si on on me le commande. On peut me fusiller si on veut. D'autres me soutiennent. Nous parlons haut. Aussitôt, ca commence à siffler autour de nos oreilles. Les Russes nous ont entendus. Ils entendent chaque tintement de pelle. Je m'étais, une fois de plus, déchargé préalablement de mon fusil. C'est ainsi que je vais au travail, sans arme. Je me sens presque libre ainsi ...

Pendant ses permissions, Karl Liebknecht se rend au Reichstag!

LIRE DE LARGES EXTRAITS SUR "comprendre-avec-rosa-luxemburg"

https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/2021/09/karl-liebknecht-je-ne-puis-souffrir-l-heure-du-midi-une-aurore-un-couchant-que-telle-soit-ma-journee.lettres-du-front-et-8

https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/2021/09/karl-liebknecht-je-ne-tirerai-pas.lettre-du-front-et-de-la-geole.lettres-du-front-2eme-partie.html

https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/2021/09/karl-liebknecht.lettre-du-front-et-de-la-geole-3e-partie.t-puis-ce-fut-le-travail-du-cimetiere.en-pleine-nuit-noire-les-etoiles-disp


EDITION ORIGINALE, 1924 (très belle traduction)

Lettres du front et de la Geôle, 1916 - 1918, traduit par F. Treat et P. Vaillant-Couturier, Edité par Librairie de l"Humanite, 1924.

Sommaire:

   Préface de l'éditeur allemand

   Quelques notes sur la Vie et sur le Procès de Liebknecht

   Sur le Front

   Après l'arrestation

   Romain Rolland - Janvier rouge à berlin

   Manifeste du Parti Communiste d'Allemagne

   Karl Radek - A la mémoire de Karl Liebknecht

   Karl Liebknecht - contre la privation de liberté

REEDITION, 2007

Aux éditions SANDRE, 2007


Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — France
« Ruissellement » : la leçon de Londres à Emmanuel Macron
Le gouvernement britannique a dû renoncer ce lundi à une baisse d’impôts sur les plus riches sous la pression des marchés. Une preuve de la vacuité du ruissellement auquel s’accroche pourtant le président français.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel