Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

115 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 oct. 2021

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

Blüwal et Rosa Luxemburg, le documentaire interdit

Ce n'était pas encore aussi répandu qu'aujourd'hui. Présenter le parcours politique de Rosa Luxemburg en 1973, le faire pour une télévision grand public, c'était osé. Si osé qu'il fut aussitôt interdit. Le revoir, c'est revoir les débuts d'une nouvelle transmission de l'action de Luxemburg. C'est admirer le travail de réflexion et cinématographique de Blüwal.

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En 1973, Marcel Bluwal réalise un documentaire sur Rosa Luxemburg pour la télévision. Il est interdit. Voir ce documentaire, c'est se demander quelle brisance peuvent avoir l'action et la pensée mêmes de Rosa Luxemburg pour avoir été ainsi interdites de diffusion.

Illustration 1
Bluwal

Cet article a été publié sur https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/ https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/2020/06/un-documentaire-interdit-en-1973-rosa-luxemburg-de-marcel-bluwal.html 

Une écriture cinématographique et littéraire d'exception

Mais c'est aussi rester admirative/tif pour la qualité d'un documentaire joignant les analyses de fond (on n'est pas obligéE de toutes les partager, elles sont significatives de la période), à un scénario et à une écriture cinématographique et littéraire d'exception.

La lecture des textes

La lecture des textes par Françoise Brion redonne toute la force et la sensibilité de la pensée et de l'écriture de Rosa Luxemburg. Et ce devait être l'une des premières fois où l'on entendait ainsi par son intermédiaire la voix même de Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg © Denys LPO Lama-Prévot

Interventions

Les interventions des intellectuels "spécialistes" de Rosa Luxemburg, Irène Petit et Gilbert Badia, les moments de discussion, la présence étonnante de Georges Hourdin arrivent en contre-point des textes, rythment les étapes du documentaires (Réforme sociale ou révolution, Grève de masse, parti et syndicat, L'Accumulation, la Révolution russe).

On est bien loin du dernier "documentaire" d'Arte, qui trahit allègrement la pensée et l'action de Rosa Luxemburg par le choix des intervenants, les vérités assénées, la mise au centre de la phrase, tant aimée et tirée de son contexte, des réformistes sur la liberté en démocratie (transférée sur la démocratie bourgeoise) et surtout l'absence totale de mention de la responsabilité directe de la social-démocratie réformiste dans son assassinat, ceux de Liebknecht et Leo Jogiches, de la révolution en Allemagne. Cette responsabilité qui est aujourd'hui avérée et reconnue par tous.

Berlin

Mais il y a une double construction dans ce documentaire, et la deuxième est le suivi dans le Berlin d'aujourd'hui du déroulement de la vie de Rosa Luxemburg, de sa pensée et de son action. 

Notre patrimoine

Documentaire complet, il est un témoignage incontournable du travail de Marcel Blüwal.

A tous ces titres, ce documentaire fait partie de notre patrimoine. 


https://www.ina.fr/video/I00016981/marcel-bluwal-sur-les-miserables-et-de-rosa-luxemburg-video.html#xtor=AL-3

http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/35784_1

http://comprendreavecrosaluxemburgdocumentsetdossiers.over-blog.com/2020/06/gilbert-badia-la-notion-d-imperialisme-chez-rosa-luxemburg-dans-le-documentaire-de-marcel-bluwal.html

https://www.facebook.com/87724965624/posts/10158811286350625/

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte