Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

107 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 déc. 2021

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

Karl Liebknecht contre les marchands d'armes. Et aujourd'hui ?

France : 3ème vendeurs d'armes, 5 milliards de commandes, ventes aux pires régimes. Hier comme aujourd'hui, les marchands d'armes et l’État sont au service du capital. En souvenir, le combat exemplaire de Karl Liebknecht contre Krupp and Co à la veille de la boucherie mondiale de 14-18. Et aujourd'hui?

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/

"Messieurs, à une telle époque, il est extrêmement intéressant de faire la lumière sur une zone qui n'a pratiquement jamais été correctement éclairée, et d'exposer ainsi l'une des racines des dangers de guerre qui menacent les peuples européens et tout spécialement  allemand. Je veux montrer les pratiques et les voies secrètes de nos fournisseurs militaires."

L'année du 150e anniversaire de la naissance de Karl Liebknecht se termine. Beaucoup de silence ... injuste. L'année du 151e approche - joli palindrome m'a dit un ami et camarade (palindrome = se lit dans les deux sens). Alors 2022 sera mon année Liebknecht,, qui s'ajoutera au travail sur Rosa Luxemburg et la Commune qui se termine. Car depuis le livre de maspero, il y a peu de publications en français. Pourtant il existe un grand nombre de textes essentiels à faire connaître, à partager. Et surtout des combats à transmettre. C'est ce que comprendre-avec-rosa-luxemburg a entamé, et qui sera poursuivi, espérons-le par une publication. Par des échanges-conférences, émissions aussi de qui le souhaite. Aujourd'hui, si lié à aujourd'hui en France, quelques mots du combat de Karl Liebknecht contre Krupp. https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/


En 1917, un journal militant français "Ce qu'il faut dire" publie une brochure "Les profiteurs de guerre" qui décrit avec les mots de l'époque bien sûr ce combat de Liebknecht :

"Le 19 avril 1913, le député allemand Karl Liebknecht soutenu par le député catholique Pfeiffer faisait à la tribune du Reichstag des révélations exceptionnelles.

Documents en main, il démontra que la maison Krupp avait un agent nommé Brandt, chargé de soudoyer les fonctionnaires de l'Etat-major et du ministère de la Guerre et d'obtenir d'eux moyennant finances, des dossiers secrets de la plus haute importance, dossiers qu'on retrouvait chez M. von Dewitz, sous directeur de l'usine d'Essen.

Liebknecht poursuivant son enquête découvrit que Krupp employait à des appointements de ministres, un grand nombre d'officiers de tout grade et jusqu'à des officiers généraux et des amiraux, dont la mission consistait à obtenir des commandes pour l'usine d'Essen."

https://www.furet.com/media/pdf/feuilletage/9/7/8/2/0/1/2/8/9782012898509.pdf

En effet en 1913, Karl Liebknecht dont le combat contre le militarisme était largement connu, avait été contacté par un employé important de l'entreprise qui voulait faire connaître les menées de Krupp. Liebknecht ira jusqu'au bout de son combat, faisant connaître aussi comment un autre fabricant d'armes avait lui tenté de faire publier un article dans un journal français pour affoler les populations et obtenir des commandes d'armes.

Sur comprendre-avec-rosa-luxemburg, on peut lire le premier discours que Liebknecht consacra à cette affaire et qui commence par ces mots :

... Messieurs, ceci dit, j'en viens à mon véritable sujet ! A une époque où un conseiller du gouvernement pouvait écrire dans la « Kreuz-Zeitung » : « Seigneur, redonne-nous la guerre ! », la « Correspondance diplomatique » «  Une guerre nous serait très utile », et Herr von der Goltz « Si seulement ça commençait enfin ! », à une époque où la course continue aux armements est provoquée par les idées dangereuses de guerre préventive, à une époque où Monsieur le Général von der Goltz déclarait publiquement à Potsdam lors d’une Yorck-Feier: « Nous n'avons pas besoin de vertu ! - Messieurs, à une telle époque, il est extrêmement intéressant de faire la lumière sur une zone qui n'a pratiquement jamais été correctement éclairée, et d'exposer ainsi l'une des racines des dangers de guerre qui menacent les peuples européens et tout spécialement  allemand. Je veux montrer les pratiques et les voies secrètes de nos fournisseurs militaires.

https://comprendre-avec-rosa-luxemburg.over-blog.com/2021/09/karl-liebknecht-contre-krupp.le-courage-du-depute-liebknecht.html


A lire aussi sur marxist. org ce texte rédigé alors que Liebknecht est depuis le 1er mai 1916 en prison

Aux soldats allemands ! Aux ouvriers allemands !

Les maîtres de l'heure multiplient les manœuvres les plus pressantes et les moins scrupuleuses, pour bien nous tenir en mains.

'Le discours du kaiser à quelques centaines d'ouvriers des usines Krupp, triés et commandés pour l'écouter et l'approuver — comme des recrues devant leur caserne — sous peine d'être jetés à la porte, est-il autre chose qu'une farce indigne ? Quand ces messieurs sentent le nœud coulant se resserrer autour de leurs cous, vous devenez leurs camarades et leurs amis. On a besoin de vous, chers camarades, chers amis. C'est à vous que l'on s'adresse avec les plus flatteuses paroles, lorsqu'on a besoin d'un secours. Mais si vous tirez ces messieurs d'embarras, si vous défendez leur trône, leur grandeur, leur pouvoir, si vous leur donnez une proie nouvelle, ils vous caresseront les côtes de telle manière que vous en verrez trente-six chandelles. Il en fut ainsi, et il en sera ainsi pour peu que vous prêtiez foi à leur beau langage. Le kaiser a traité les travailleurs conscients de « gueux ». Il a menacé les grévistes de la prison et voué toute sa tendresse aux renards. Il a promis du plomb au peuple insolent et indocile ; il a approvisionné la caserne Alexandre d'obus destinés à servir contre le peuple ; il a contraint ses soldats à marcher contre les ouvriers coupables d'user de leur liberté politique, pour manifester et faire grève ; il a imposé à l'Allemagne un gouvernement presque autocratique ; il a prémédité la suppression de la Constitution d'Alsace-Lorraine ; il est enfin le chef militaire du peuple allemand, sur qui retombe, devant le peuple allemand et l'humanité entière, la responsabilité principale de cette guerre abominable.

Il est aujourd'hui identique à ce qu'il était avant la guerre, lorsqu'il provoquait la catastrophe. Il pense identiquement comme alors. Il vous opprimera et vous torturera de même à l'avenir, si vous ne le mettez dans l'impuissance de nuire. Et le manifeste de Hindenburg ! Et ses avertissements contre la propagande ennemie ! Qui ne voit que c'est là un truc grossier. Les manifestes révolutionnaires ne sont pas l'œuvre d'ennemis qui veulent vous égarer et vous abattre. Ils sont l'œuvre de nos amis, de citoyens allemands soucieux de vous montrer le bon chemin, celui de la libération et de la légitime défense contre les Hindenburg et les Hohenzollern.

La campagne contre les atrocités de nos ennemis commises sur les prisonniers allemands, mensonge aussi, grossier mensonge, dont on se sert pour exciter en vous la haine et le désir de combattre, pour s'opposer à la fraternisation avec l'ennemi, pour vous apprendre à mourir en défendant vos bourreaux allemands, plutôt que de vous rendre à l'adversaire, qui n'est pas votre ennemi.

Prends garde, peuple allemand ! Et prends garde, patrie allemande ! Défie-toi des flagorneries, des campagnes démagogiques, du mensonge cynique des Hohenzollern et des Hindenburg et de leurs fidèles serviteurs, les socialistes gouvernementaux. De Wilhelm Hohenzollern au frac ministériel de Scheidemann, le front de tes ennemis est connu.

https://www.marxists.org/francais/liebknec/1918/09/soldats.htm

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Congrès EELV : Marine Tondelier en passe de prendre « la suite »
L’élue municipale à Hénin-Beaumont et cadre dirigeante de longue date est arrivée largement en tête du premier tour du congrès d’Europe Écologie-Les Verts. Mélissa Camara, candidate proche de Sandrine Rousseau, arrive troisième derrière la proche de Yannick Jadot, Sophie Bussière. 
par Mathieu Dejean
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard
Journal — Asie et Océanie
La Chine fait face à une vague de protestations inédites contre les mesures anti-Covid
Dans tout le pays, des manifestations ont eu lieu pour réclamer la fin des mesures de confinement à la suite d’un incendie mortel à Urumqi jeudi soir, dans la capitale du Xinjiang. Les protestataires, au premier rang desquels des étudiantes et étudiants, jugent qu’elles ont retardé les secours.
par François Bougon
Journal
Le président turc menace les Kurdes syriens d’une offensive militaire 
À six mois d’une élection présidentielle cruciale, un attentat non revendiqué à Istanbul sert de prétexte au président turc pour lancer une campagne de bombardements dans le nord de la Syrie.
par Zafer Sivrikaya

La sélection du Club

Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes