Le patron des RER et des Transilien s'exprime

Dans son livre intitulé Métropolitrain, Alain Krakovitch, le directeur de la SNCF en Ile-de-France, nous livre sa vision du transport en zone dense, ou "mass transit".

Tout le monde le sait, la SNCF en Ile de France est une affaire énorme. L'auteur nous le rappelle en quelques chiffres : la région correspond à 2 % du territoire, à 10 % du réseau ferré national, mais à 40 % des départs de trains et à 70 % des trajets ferroviaires en France ; elle compte cinq lignes de RER (dont certaines sont coexploitées avec la RATP) et huit lignes de trains de banlieue (celles qui effectuent leur terminus dans les gares de surface).

 Dans ce contexte, il définit le "mass transit", c'est-à-dire un transport de masse de type RER, concept adapté aux villes "milliionaires en femmes et en hommes mais (...) milliardaires en déplacements", dont l'Ile de France fait partie, aux côtés de Shangaï, Hong-Kong ou Tokyo. Dans cette dernière, toutefois, le nombre de déplacements annuels en train est quatorze fois plus élevé qu'à Paris.

Krakovitch nous rappelle le caractère fondamental du train en zone dense, et donne en particulier l'argument qu'une rame de RER transporte huit fois plus de personnes qu'une autoroute souterraine à trois voies dans chaque sens, compte tenu du taux de remplissage moyen constaté sur une automobile aujourd'hui. De cette dernière, il appelle à un "usage intelligent, partagé et ponctuel", à l'opposé de l'auto en solo.

La suite sur le site de Ferinter :
https://www.ferinter-irs.org/2019/08/krakovitch-metropolitrain.html

 

Bien cordialement,

Vincent Doumayrou,
auteur de La Fracture ferroviaire, pourquoi le TGV ne sauvera pas le chemin de fer,
Préface de Georges Ribeill. Les Éditions de l'Atelier, Ivry-sur-Seine, 2007.

=-=-=-

Ce blog se veut écocitoyen. Par conséquent, il n'utilise de photos qu'à la marge, et uniquement en format réduit. Les billets sont supprimés au bout d'une durée maximale de deux ans, à moins de présenter un intérêt particulier.
=-=-=-
Pour me contacter : vincent-doumayrou{a}laposte.net
Pour m’écouter gazouiller (photo de fond personnelle) : Mon compte Twitter
=-=-=-

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.