VIncent G
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

1 Éditions

Billet de blog 24 févr. 2019

Tentative de plongée dans la pensée complexe de la Macronie.

Éléments de langage, contrevérités, fake news, communicants agissant en menteurs professionnels, il est aujourd’hui de plus en plus difficile de se faire une opinion éclairée sur les décisions que prennent une grande partie de notre classe politique. Ce billet humoristique se propose de vous donner les clés pour faire de vous le parfait petit militant macronien.

VIncent G
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Éléments de langage, contrevérités, fake news, communicants agissant en menteurs professionnels, il est aujourd’hui de plus en plus difficile de se faire une opinion éclairée sur les décisions que prennent une grande partie de notre classe politique. Bien que n’ayant pas inventé ces procédés, la Macronie est passée maître dans l’art du mensonge et de la désinformation. Se pourrait-il que, comme le souligne Gilles Le Gendre, nous soyons tout simplement trop stupide pour saisir les bienfaits de l’action du président et de sa majorité? Ou ne serait-ce là qu’une simple tentative hautaine de camoufler l’incompétence, la mauvaise foi et la morgue de ceux qui nous dirigent et bradent l’intérêt général pour le bénéfice de leur amis?

A défaut de pouvoir lister l’intégralité des situations ubuesques s’enchainant depuis l’élection d’Emmanuel Macron en mai 2017,  ce billet humoristique se propose de vous donner les clés pour faire de vous le parfait petit militant macronien.

  1. La séparation des pouvoirs, c’est important, surtout quand le parlement s’intéresse à l'exécutif. Si c’est l'exécutif qui dit aux députés de la majorité que dire, que penser et que voter, la séparation n’a plus lieu d’être.
  2. La justice est indépendante, elle a le droit de choisir lequel des opposants politiques de Macron elle va poursuivre pour des broutilles. Vous ne saviez pas? Les comptes de campagne de Mélenchon sont invalides! Pour ceux de Macron, pas d’inquiétudes, c’est Benjamin Griveaux qui les a validé (comme pour le reste il n’a pas ouvert le document, il fait ça à l’instinct le monsieur).
  3. Le pouvoir d’achat augmente, veuillez le croire! Il recule pour mieux sauter, c’est tout. Vous allez voir ce que vous allez voir, mais demain, pas aujourd’hui.
  4. La pédagogie ça fonctionne du haut vers le bas: Le gouvernement explique au peuple pourquoi il ne comprend rien. En revanche, le peuple ne peut pas expliquer au gouvernement pourquoi c’est lui qui n’a décidément rien compris au pays qu'il gouverne.
  5. La consultation c’est important en démocratie, je parle, tu parles, je t’ignore, on garde le cap.
  6. L’essentiel dans la vie c’est de connaître la grammaire des affaires: comment plomber les comptes d’un aéroport, comme accepter un projet de centrale nucléaire qui poussera EDF à la faillite, comment planter 40 milliards d’euros d’un seul coup.
  7. Un rapport n’a de valeur que s’il va dans le sens des choix pré-établis du gouvernement. Le CICE est utile, le plan banlieue de Borloo est mesquin et Benalla est irréprochable, c’est la boule de cristal du patron qui l’a dit.
  8. Un bon compteur de manifestant est un compteur Daltonien: Si c’est un gilet jaune je ne le vois pas, si c’est un foulard rouge je retrouve la vue.
  9. La Macronie reste néanmoins humaine: elle fait parfois l’erreur de se montrer trop intelligente, trop subtile, trop parfaite pour le vulgum pecus.
  10. La confiance c’est le ciment de notre société. Plus vous avez de l’argent, plus on vous fait confiance. Moins vous en avez plus il faut vous surveiller, sale assisté va!
  11. La société risque de tomber dans la violence à tout moment: encore hier un policier en armure intégrale a raté l’oeil du manifestant qu’il visait parce qu’on l’a agressé à coup de sérum physiologique.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
La véritable histoire d’Omar Elkhouli, tué par la police à la frontière italienne
Cet Égyptien est mort mi-juin pendant une course-poursuite entre la police aux frontières et la camionnette où il se trouvait avec d’autres sans-papiers. Présenté comme un « migrant », il vivait en fait en France depuis 13 ans, et s’était rendu en Italie pour tenter d’obtenir une carte de séjour.
par Nejma Brahim
Journal — Éducation
Au Burundi, un proviseur français accusé de harcèlement reste en poste
Accusé de harcèlement, de sexisme et de recours à la prostitution, le proviseur de l’école française de Bujumbura est toujours en poste, malgré de nombreuses alertes à l’ambassade de France et au ministère des affaires étrangères.
par Justine Brabant
Journal — Europe
L’Ukraine profite de la guerre pour accélérer les réformes ultralibérales
Quatre mois après le début de l’invasion, l’économie ukrainienne est en ruine. Ce qui n’empêche pas le gouvernement de procéder à une destruction méthodique du code du travail.
par Laurent Geslin
Journal — International
Plusieurs morts lors d’une fusillade à Copenhague
Un grand centre commercial de la capitale danoise a été la cible d’une attaque au fusil, faisant des morts et des blessés, selon la police. Un jeune homme de 22 ans a été arrêté. Ses motivations ne sont pas encore connues.
par Agence France-Presse et La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Cochon qui s’en dédit
Dans le cochon, tout est bon, même son intelligence, dixit des chercheurs qui ont fait jouer le suidé du joystick. Ses conditions violentes et concentrationnaires d’élevage sont d’autant plus intolérables et son bannissement de la loi sur le bien-être animal d’autant plus incompréhensible.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Face aux risques, une histoire qui n'en finit pas ?
[Rediffusion] Les aliments se classent de plus en plus en termes binaires, les bons étant forcément bio, les autres appelés à montrer leur vraie composition. Ainsi est-on parvenu en quelques décennies à être les procureurs d’une nourriture industrielle qui prend sa racine dans la crise climatique actuelle.
par Géographies en mouvement
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Grippe aviaire : les petits éleveurs contre l’État et les industriels
La grippe aviaire vient de provoquer une hécatombe chez les volailles et un désespoir terrible chez les petits éleveurs. Les exigences drastiques de l’État envers l’élevage de plein air sont injustifiées selon les éleveurs, qui accusent les industriels du secteur de chercher, avec la complicité des pouvoirs publics, à couler leurs fermes. Visite sur les terres menacées.
par YVES FAUCOUP