Faites donc taire ce peuple que je ne saurais voir!

Que de sidération face à ce gouvernement qui s’enferme dans ses dogmes et se radicalise un peu plus chaque jour.

Que de sidération face à ce gouvernement qui s’enferme dans ses dogmes et se radicalise un peu plus chaque jour. De lois scélérates en lois scélérates, les masques tombent, la laideur et la méchanceté crasse se révèlent. Plus les contestations montent, plus l’incompréhension s’installe entre nos dirigeants et le reste du pays. Mais il ne comprennent pas qu’on fait ça pour leur bien ces arriérés? 

Car en effet, si on nous flingue notre système hospitalier, nos écoles, notre environnement, notre tissu social, ce n’est pas pour rien! C’est pour nous sauver de LA CRISE. Quelle crise? Cette fameuse crise qui fait que si on ne se sert pas tous la ceinture, les dividendes risquent de ne plus ruisseler! Vous vous rendez compte? Plus de dividendes! Plus de champagne! Plus de petits fours! 

Face à cette épée de damoclès qui plane au dessus de la population (celle qui compte), tout est sacrifiable: la sacro sainte concurrence libre et non faussée, pilier du libéralisme? Au diable! Déversons 40 milliards dans les entreprises du CAC40 pour les assister. Garder dans le giron de l’état des entreprises qui fonctionnent à merveille et contribuent à notre santé budgétaire? Ne me faites pas rire! Si c’est rentable c’est privatisable, et au diable les rentrées d’argent pour l’état! Les retraites? Détruisons les aussi vite que possible, et tant pis pour cette fameuse silver economy dont on nous rabâche les oreilles depuis des années! La protection de l’environnement? Je l’emmerde la nature, Vinci a des marchés BTP à gagner!

Au delà de cette débauche de décisions néfastes pour le bien commun, la méthode n’est pas plus réjouissante. La morgue de notre gouvernement n’a d'égal que son mépris. Castaner ASSUME de bloquer le bon déroulement de la démocratie en rendant toujours plus difficile l’expression populaire concernant Aéroports de Paris. Loiseau ASSUME d’insulter les partenaires européens à tour de bras, renvoyant une image désastreuse de la France. Belloubet ASSUME de perquisitionner journaux et partis d’opposition. Tous ASSUMENT de matraquer, gazer, mutiler le peuple. Tous se serrent les coudes pour protéger les Kohler, Ferrand, Bayrou ,Benalla et autres corrompus qui festoient sur la carcasse de l’état.

Affront final qui est fait au peuple, ces tartuffes qui creusent notre tombe à tous se parent des atours de la démocratie et des valeurs républicaines. Est aujourd’hui républicain celui qui “soutient la police” aveuglément. Est un bon démocrate celui qui défend le néolibéralisme, celui qui cède tout aux lobbies, qui casse le syndicalisme, qui détruit à petit feu l’intégralité des services publics. Est républicain celui qui favorise un petit groupe d’individus au détriment d’une majorité de Français. Est républicain celui qui défend le peuple français contre l’expression de sa propre voix via l’arme terriblement antidémocratique qu’est le référundum sous toutes ses formes.

Et pendant ce temps, telle une vague qui monte, les contestations s'enchaînent, se durcissent, se radicalisent. A entendre nos médias, les manifestants deviennent des émeutiers, qui deviennent des factieux à l’assaut de la république. A force de l’entendre, pourquoi ne pas se mettre à jouer le rôle auquel on nous désigne? Les manifestants de la loi Hollande ne voulaient pas se disperser, les participants à nuit debout ne voulaient pas rentrer chez eux, les gilets jaunes ne veulent pas laisser le business se dérouler en paix. 

Tout fier qu’il est, Macron semble avoir réussi à refouler la vague pour le moment, mais quelle forme prendra t-elle quand elle reviendra? Face à une telle surdité, face à une telle fuite en avant dans la destruction du bien commun, qui pourra encore s’étonner de voir le peuple réagir de manière graduellement violente?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.