Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2302 Billets

2 Éditions

Billet de blog 2 nov. 2014

Pierre Daix, un vrai communiste

J'avais dix-huit ans lorsque je l'ai rencontré. Il était le patron du quotidien communiste "Ce soir" ; il avait remarqué un article que j'avais écrit pour "Clarté", l'organe des étudiants du PCF et me proposa de faire des piges pour son journal. Des critiques de films.

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'avais dix-huit ans lorsque je l'ai rencontré. Il était le patron du quotidien communiste "Ce soir" ; il avait remarqué un article que j'avais écrit pour "Clarté", l'organe des étudiants du PCF et me proposa de faire des piges pour son journal. Des critiques de films.

Je l'ai revu sporadiquement, notamment avec mon ami Pierre Kast ; ils avaient fait partie des jeunes premiers résistants qui avaient bravé l'armée allemande, le 11 novembre 1940, en allant s'incliner sur la tombe du soldat inconnu, sous l'Arc de Triomphe.

Dans ce blog, je lui ai rendu hommage avec un compte-rendu de son livre, intitulé "Les combattants de l'impossible" sur la tragédie occultée des premiers résistants communistes (paru aux éditions Robert Laffont). Il avait tenu à réhabiliter le combat de ses camarades du PCF engagés trés tôt dans la lutte contre l'occupant ; en se fondant sur des archives nouvelles, il y dénonçait la façon dont cet engagement héroïque fut ostracisé par les apparatchiks communistes (et notamment par Jacques Duclos) pendant plus de soixante ans. 

Arrêté par la police de Vichy, il avait été livré à la gestapo puis déporté à Mauthausen où, étant germanophone, il a pu participer à l'organisation de résistance internationale clandestine du camp et a pu ainsi sauver de nombreux camarades.

A la Libération, il avait été chef de cabinet du ministre communiste Charles Tillon puis s'était orienté vers le journalisme ; il fut après "Ce soir" le collaborateur de Louis Aragon aux "Lettres françaises".

Mais son intégrité militante devait le conduire à rompre avec le Communisme soviétique. Il fut l'un des premiers à dénoncer le goulag en 1963 en alertant l'opinion sur le livre de Soljenitsyne, "Une journée d'Ivan Denissovitch". Puis, comme moi-même, il prit partie pour le printemps de Prague en 1968...

Ami intime de Picasso et grand amateur d'art, Pierre Daix consacra la plus grande partie de son oeuvre écrite à des ouvrages sur la peinture, notamment avec des livres sur Delacroix, Manet, Gauguin, Hartung, Nicolas de Staël, Zao Wou-ki et Pierre Soulages.

Il avait aussi écrit une biographie de Fernand Braudel ainsi que des milliers d'articles sur l'histoire, la littérature, la poésie et la politique...

Pierre Daix, communiste exemplaire, n'avait pas supporté le dévoiement stalinien de la bureaucratie du PCF et le négationnisme de l'appareil.

Dans les années 1990, il s'était rapproché d'un autre grand résistant, Henri Frenay, le créateur du mouvement "Combat" ; j'ai eu le privilège d'assister à quelques une de leurs conversations. Passionnantes.

Ils étaient tous les deux Grand Croix de la Légion d'honneur.

 Adieu Camarade !

Jean A.Chérasse

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)

La sélection du Club

Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber