Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2291 Billets

2 Éditions

Billet de blog 7 févr. 2012

Faut-il continuer à statufier Truffaut ?

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La chaîne ARTE (dont la programmation s'est bien améliorée ces derniers mois) diffusait hier soir, en hommage à François Truffaut, son dernier film "Vivement dimanche" (1983) et l'une de ses premières oeuvres "Tirez sur le pianiste" (1960).

La relecture de ces deux films devrait modifier sensiblement la cote d'estime de ce cinéaste, considéré comme représentatif du cinéma français qu'il a d'ailleurs incarné dans les grands festivals jusqu'à son décès en 1984 .

En effet, autant on a pu apprécier le ton original et les trouvailles iconoclastes (Boby Lapointe) de "Tirez sur le pianiste", autant on reste confondu aujourd'hui face au traitement scolaire et à l'académisme bien-pensant de "Vivement dimanche" qui n'est en réalité qu'une déclaration d'amour du réalisateur à son actrice principale...

Pour ceux qui l'ont connu et fréquenté (j'en suis), Truffaut était un autodidacte doté d'une forte personnalité, un charmeur et un séducteur. Il s'était imposé au milieu parisien en s'opposant aux caciques de l'époque (Clouzot,Cayatte, Delannoy, Autant-Lara) par des articles au vitriol dans un hebdo à la mode "Arts" et dans "Les cahiers du cinéma" dont le credo était :" Le plus mauvais film américain est meilleur que le meilleur film français".

Passant de la plume à la caméra, Truffaut fera le même cinéma que celui qu'il a stigmatisé : il sera classique, pour ne pas dire académique, et "son bref passage dans le thriller ou la science-fiction catastrophique"*. Oublié Hitchcock auquel il consacra un grand livre, oubliées les grandes leçons de mise en scène des maîtres américains (Hawks,Siegel,etc)...Truffaut va se situer dans une tradition française fondée sur l'observation de la vie quotidienne et sur l'étude des caractères. Avec le cycle Doinel il règlera son compte avec le passé mais Jean-Pierre Léaud finira par absorber son créateur. Alors il appelera à sa rescousse écrivains (Irish, Goodis, James, Hugo, Rebatet) et cinéastes (Sacha Guitry) pour accomplir une oeuvre cahotique et inégale toutefois marquée par deux films qui restent des joyaux à l'épreuve du temps : "Jules et Jim" (1961) ou le triomphe de Jeanne Moreau, et "Le dernier métro" (1980) qui doit beaucoup à l'écriture de Suzanne Schiffman.

Comment peut-on statufier un cinéaste dont la carrière repose sur un malentendu ? Comment peut-on béer d'admiration pour un réalisateur qui s'est appliqué à réaliser des films de cinéphile, sans profondeur ni véritable originalité ? En réalité, Truffaut est à l'image de la société française bien-pensante. En s'inscrivant modestement dans le sillage de Jean Renoir, il pourra encore faire l'objet d'étude dans les écoles de cinéma.

Mais n'oublions pas tout de même Alain Resnais, Louis Malle, Jacques Demy, Jean-Luc Godard et Jean-Pierre Mocky.

François Truffaut restera sans doute comme l'un des personnages de son film "La nuit américaine" (1973) : un météore surévalué.

* Tulard (Dictionnaire du cinéma, Robert Laffont)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
Marchandisation du virtuel : la fuite en avant du système économique
Les NFT, ces jetons non-fongibles qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
À Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa