L'Aquarius accostera-t-il au quai Jules Vallès de la fraternité ?

Alors que l'attention mondiale est tantôt captée par les foucades de la «bête immonde» américaine ou tantôt par la proximité d'un événement footballistique, un bateau de l'espoir, «l' Aquarius», affrété par l'ONG «SOS Méditerranée», tente d'accoster dans un port européen afin d'y débarquer 629 migrants recueillis en mer...

... 629 migrants dont 123 mineurs isolés, 11 enfants en bas âge et 7 femmes enceintes, une cargaison pitoyable d'êtres humains infortunés ayant du quitter leur pays pour ne pas y être massacrés ou pour ne pas y mourir de faim.

Ils ont quitté les rivages de l'Afrique dans des barcasses ou dans des rafiots après avoir donné tout ce qu'ils possédaient aux escrocs passeurs. Et,  après avoir risqué cent fois le naufrage, ils ont eu la chance d'être enfin récupérés par cet "Aquarius", qui ne fait pas que rimer avec "Exodus".

Mais voilà que l'un des nouveaux maîtres néo-fascistes de l'Italie, Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur, refuse l'accès d'un port de la péninsule au bateau de l'espoir et intervient même auprès des autorités maltaises pour que cette île adopte la même attitude de fermeture.

Alors que vont devenir ces migrants ?

Vont-ils être reconduits vers un port africain ou bien trouveront-ils un accueil fraternel sur cette "terre des hommes" qui fût le thème de l'un des plus beaux textes de Saint-Exupéry ?

L'ONG "SOS Méditerranée" est française ; ainsi l'Aquarius pourrait bien se diriger vers l'un des ports de la côte méditerranéenne de notre pays.

Port-Vendres, Barcarès, Port-la-Nouvelle, La Grande Motte,  Marseille, Toulon, Cannes, Nice, etc...?

La France n'est-elle pas une terre d'accueil...?

Il y a 186 ans, le 11 juin 1832, naissait Jules Vallès, un homme pour qui la fraternité devait être sans rivages !

Le quai où accosterait l'Aquarius pourrait s'appeler Vallès.

NB/ il y a aussi le "sea-watch", affrété par une ONG allemande, qui est en train de sauver des migrants au large de la Libye...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.