Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2344 Billets

2 Éditions

Billet de blog 11 août 2019

Les chiens aboient...

Je tiens à rassurer toutes celles et tous ceux qui m'ont demandé de ne pas me retirer : non, je ne baisse pas les bras et vais même faire feu sur les snipers embusqués, probablement stipendiés par les macronards, qui tentent de saboter Mediapart en perturbant les débats des abonnés du club sur les questions fondamentales...

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

...car c'est l'existence politique du journal qui est en jeu, que l'on essaye de blesser sinon de tuer afin d'éradiquer un élément majeur de contre-pouvoir qui gêne de plus en plus la dictocratie élyséenne.

Le billet concernant mon analyse de l'ingénierie sociale de la république bourgeoise a sans doute paru comme étant intolérable aux affidés du pouvoir car il mettait en cause l'imprégnation sournoise qui anesthésie et paralyse cette "France d'en bas" exploitée, traumatisée et bafouée par les classes dominantes et les "élites" technocratiques.

Alors qu'un débat intelligent et fructueux était en train de s'instaurer avec les abonnés, un sniper est intervenu pour le faire déraper et tourner court. Il s'agit donc bien d'une opération agnotologique que la "modération" de Mediapart aurait pu juguler sinon éviter* car elle porte un coup sérieux à la vitalité démocratique d'un journal participatif qui doit son succès en grande partie à cette qualité.

Consécutivement à l'analyse de cette empreinte, il nous faut en déduire  ceci : briser la carapace de l'individualisme et du conformisme est désormais une question de survie pour la pérennité de la République !

C'est bien ce qu'avaient compris nos valeureux ancêtres de l'An II, de 1848 et de 1871 : il faut penser et agir collectivement.

Le bien public est un devoir impérieux : il est l'objectif prioritaire de la citoyenneté dont la sève est la fraternité.

On peut ricaner certes en pointant l'angélisme de ces affirmations, comme l'a fait tout au long de sa vie Jean-Pierre Mocky, mais ce cinéaste anarchisant qui vient de quitter la scène n'a jamais perdu de vue la tendresse et l'humanité qu'incarnaient les personnages de son guignol's band, car on doit avant tout respecter la liberté et la dignité des autres.

Le gilet jaune peut être aussi un gilet de sauvetage.

* les interventions de notre ami Marc Tertre n'ont pas été prises en compte et Sabrina Kassa n'a même pas répondu à mon message ...

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière des États-Unis
La Cour suprême états-unienne, à majorité conservatrice, a abrogé vendredi l’arrêt « Roe v. Wade » par six voix pour et trois contre. Il y a près de 50 ans, il avait fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Cette décision n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire en faisant nommer des juges conservateurs à des postes clefs, notamment à la Cour Suprême.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre
La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
par La Plume de Simone
Billet de blog
Le consentement (ré)expliqué à la Justice
Il y a quelques jours, un non-lieu a été prononcé sur les accusations de viol en réunion portées par une étudiante suédoise sur 6 pompiers. Cette décision résulte d’une méconnaissance (ou de l’ignorance volontaire) de ce que dit la loi et de ce qu’est un viol.
par PEPS Marseille
Billet de blog
Lettre ouverte d’étudiantes d’AgroParisTech
Ces étudiantes engagées dans la protection contre les violences sexuelles et sexistes dans leur école, réagissent à “Violences sexuelles : une enquête interne recense 17 cas de viol à AgroParisTech” publié par Le Monde, ainsi qu’aux articles écrits sur le même sujet à propos de Polytechnique et de CentraleSupélec.
par Etudiantes d'AgroParisTech
Billet de blog
« Lutter contre la culture du viol » Lettre à la Première ministre
Je suis bouleversée suite aux actualités concernant votre ministre accusé de viols et de l'inaction le concernant. Je suis moi-même une des 97 000 victimes de viol de l’année 2021. Je suis aussi et surtout une des 99 % de victimes dont l’agresseur restera impuni. Seule la justice a les clés pour décider ou non de sa culpabilité… Pourtant, vous ne pouvez pas faire comme si de rien n’était.
par jesuisunedes99pourcent