Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2290 Billets

2 Éditions

Billet de blog 14 janv. 2020

La retraite par répartition est-elle pétainiste?

Afin de justifier le bien-fondé du système de retraite pas points, les «honnêtes gens»s'efforcent de plomber la retraite par répartition en affirmant qu'elle est un fruit vénéneux du régime de Vichy...

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

... et pour cela, on exhume une archive des "Actualités françaises" de 1941, avec le discours chevrotant du chef de l'Etat exaltant "la solidarité intergénérationnelle des Français", qui a conduit le gouvernement de Vichy à ce qu'ils puissent témoigner de "leur sollicitude envers les vieillards, plus frappés que les autres, par la dureté des temps présents !"

D'abord, il s'agit d'un décret-loi du 14 mars 1941, intitulé "allocation aux vieux travailleurs salariés" et non pas de l'instauration d'un régime de retraites. Ensuite, lorsqu'on examine attentivement ce document qui comporte 23 articles, on s'aperçoit vite qu'il est conjoncturel et qu'il a été conçu essentiellement pour faire face à la situation consécutive à la grave carence de main d'oeuvre dont souffre la France occupée, privée de plus d'un million et demi de travailleurs, ces prisonniers de guerre qui sont le plus souvent, les oubliés de l'histoire.*

Cette loi, sans doute écrite par le ministre du Travail René Belin (ancien cadre de la CGT converti au pétainisme) et ses deux collaborateurs Pierre Laroque et Alexandre Parodi, ne sera appliquée qu'en zone sud, au titre d'un "minimum vieillesse", qui sera chichement distribué par les Mairies.

Par contre, à la Libération, Jean Chaintron** confiera à Ambroise Croizat (conseillé par Laroque et Parodi devenus Résistants) le soin d'élaborer un système général de retraites par répartition tenant compte de la diversité des carrières et de la pénibilité des tâches : ce travail, adoubé par le C.N.R., fut codifié par la loi du 22 mai 1946, une loi qui a tenu la route depuis lors et qu'il suffisait d'aménager pour qu'elle soit conforme à l'évolution du marché du travail.

Cela étant, il faut rappeler que le souci de créer un viatique de sortie de la vie active pour les masses laborieuses est présent tout au long du XIXe siècle, avec les canuts en 1832 comme chez Proudhon, mais aussi et surtout dans les projets proposés et discutés aux congrès de l'Internationale.

La retraite par répartition est en fait, une généreuse facette de cette fraternité dont le mot orne tous les frontons des édifices publics où il est précédé de liberté et d'égalité.

* "cf "Les captifs de l'an quarante" un téléfilm jamais rediffusé (INA, 1985)

** directeur de cabinet de Maurice Thorez, Ministre d'Etat du deuxième gouvernement du général de Gaulle

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras