Un acte de juste mémoire

A l'instar du réalisateur marocain Nabil Ayouch qui a su montrer avec son film «Razzia», la mosaïque d'une révolution intime de son peuple, «Les 72 Immortelles» dont les premiers exemplaires vont émerger samedi au «104», dans le cadre de la fête de Mediapart, ont pour simple ambition de relire au quotidien l'une des pages les plus radieuses mais aussi les plus sombres de notre histoire...

Lorsqu'il avait étudié le comportement des sans-culottes, Albert Soboul avait basé tout son travail heuristique sur les archives imprimées et manuscrites qu'il avait pu trouver dans les bibliothèques ; lorsqu'il décide de fouiller les traces de la révolution du 18 Mars 1871, l'historien peut disposer d'un vecteur nouveau : la photographie.

En effet, l'examen attentif à la loupe des centaines de clichés pris pendant les 72 jours de la Commune de Paris nous révèle (ou plutôt nous incite à comprendre) les causes intimes de la révolution communaliste, qui fût - à la différence de celles de 1830 et de 1848- une révolution pacifique.

Car cette insurrection est le fruit d'une conjonction de plusieurs facteurs, qui sont rarement rassemblés ; je les analyse dans la deuxième partie des "72 Immortelles". Mais je voudrais ici n'en citer qu'un seul, et il me paraît essentiel : le sentiment obsidional.

En effet, dans cette ville de Paris qui compte près de 2 millions d'habitants et qui est assiégée par l'armée prussienne, bouillonne la révolte des ouvriers et des artisans privés de travail et s'exacerbe le patriotisme d'une opinion publique qui a de plus en plus conscience de la trahison des républicains modérés qui se sont emparés du pouvoir le 4 septembre 1870.

"Plutôt Bismarck que Blanqui !" auraient dit les classes favorisées* : cette odieuse forfaiture qui a été admirablement démontrée par Henri Guillemin dans ses trois volumes (Cette curieuse guerre de 70, L'héroïque défense de Paris, La Capitulation)  sera le détonateur d'un soulèvement faisant émerger un Quart-Etat  (le prolétariat), lequel va s'unir avec les classes moyennes pour constituer le nouveau Tiers-Etat.

Cet amalgame historique dont devait être issue la belle équipe de l'Hôtel de Ville de Paris ( comportant un tiers d'ouvriers), induit un Conseil Communal qui va, en cinq semaines (Mars et Avril 1871), ébaucher une nouvelle gouvernance, originale...

A la recherche d'un ordre libertaire.

NB/ ce livre est publié par les éditions du Croquant /contact@éditions-croquant.org

* à rapprocher de l'obsession des dynasties bourgeoises en 1939 : "plutôt Hitler que le Front populaire"

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.