En hommage à Jacqueline de Romilly...

...cette citation de Platon,extraite de "l'Apologie de Socrate" :"Car je ne passe mes journées à rien d'autre qu'à vous persuader, jeunes ou vieux, de ne vous préoccuper de vos corps et de l'argent

...cette citation de Platon,extraite de "l'Apologie de Socrate" :

"Car je ne passe mes journées à rien d'autre qu'à vous persuader, jeunes ou vieux, de ne vous préoccuper de vos corps et de l'argent ni prioritairement ni même avec un zèle égal au soin de perfectionner votre âme : je vous dis que la vertu ne nait pas de l'argent, mais que c'est de la vertu que naissent et l'argent et tout le reste des biens utiles aux hommes,aussi biens privés que publics...

Une vie où l'on ne pourrait interroger n'est pas vivable pour un homme."

Nourrie de la culture grecque,Jacqueline de Romilly fut la seconde femme qui entra à l'Académie française. Mais au delà de cette élection emblêmatique,ce fut surtout une militante acharnée du maintien de l'enseignement des langues dites mortes,dans les établissement scolaires. Elle partageait avec Lucien Jerphagnon (cf mon précédent billet consacré aux "Phares nonagénaires") la conviction qu'il fallait revenir à un vrai enseignement qui permette aux élèves d'apprendre la langue française de façon rigoureuse...

Elle aurait pu aussi dire ceci : "La culture est pour moi un filtre qui me permet de mieux respirer l'air du temps."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.