bilan de l'année : avec Sarkozy,l'intelligence a tellement baissé que tout le monde est devenu intelligent !

En paraphrasant Guillaume Apollinaire,je voudrais demander à notre Edwy Plénel pourquoi il a dit hier samedi soir à Thierry Ardisson qu'il "avait honte d'être français". Pourtant,l'année qui s'achève peut nous donner des motifs de satisfaction et nous laisser exprimer notre joie et notre fierté d'être français : jamais le niveau de vie de nos compatriotes n'a été aussi conséquent,jamais le chômage n'a été aussi bas,jamais nos SDF ne sont-ils morts de froid sur les trottoirs des villes et jamais nos immigrés sans-papiers n'ont-ils du être raccompagnés chez eux...

Certes,nous avons le meilleur Président qui,d'un coup de menton volontaire,peut sauver la planète. Nous avons les meilleurs ministres,que ce soient Hortefeux ou Morano qui donnent des leçons antiracistes à qui mieux mieux,que ce soit Chatel qui vient de soulager les élèves de terminale scientifique du pensum de l'histoire-géo,que ce soit Besson le Déroulède du régime,que ce soit Fadel Amara qui vient de sauver les banlieues,que ce soit enfin la maman Bachelot qui a réussi à provoquer un phénomène moutonnier pour la vaccination de ses enfants menacés de la terrible grippe !

Par ailleurs,les éditeurs ont retrouvé les gros tirages avec les "Mémoires" de Chirac,le service public de télévision a renoué avec la faveur de l'audimat pour un cours élémentaire d'histoire sur la deuxième guerre mondiale,et les banquiers ont retrouvé le sourire...

Alors,Monsieur Plénel,avez-vous toujours honte d'être français ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.