Le Pacte ?

On a beaucoup glosé à propos du "pacte de non agression", signé il y a soixante-dix neuf ans aujourd'hui, entre Staline et Hitler, qui allait permettre un dépeçage de la Pologne par l'Allemagne et l'URSS, et qui n'était sans doute que ruse dans cette folle partie d'échecs jouée par les deux dictateurs.

Mais lorsqu'on se penche un peu sur le contexte de cet événement, qui a frappé de stupeur les Européens à la fin de ce mémorable été de 1939, on peut imaginer pourquoi Staline a été dans l'obligation de se servir de l'arme diplomatique afin de différer un affrontement avec l'Allemagne nazie qui lui semblait inéluctable...

En effet, l'épuration drastique de l'Armée Rouge qui avait suivi le procès Toukachevski ayant déstabilisé le potentiel défensif soviétique, Staline n'avait pas d'autre solution que de gagner du temps pour la restructuration de sa lourde machine militaire. C'est ainsi qu'il envoya à Berlin Molotov, son ministre des Affaires étrangères afin qu'il négocie un "arrangement".

Hitler, avide d'espace, a mordu à l'hameçon dans la mesure où l'opération lui permettait de mettre la main sur la moitié du territoire polonais. Mais il ne se rendait pas compte du piège soviétique, par ailleurs conforté dans une reprise des échanges commerciaux entre les deux pays, lequel allait se refermer sur lui après l'échec de "Barbarossa"*, et l'effroyable bataille de Stalingrad qui fut le véritable tournant de la deuxième guerre mondiale.

Mais si effectivement ce "pacte" était un coup stratégique fulgurant et diabolique de Staline, il eût un effet psychologique dévastateur pour les communistes du monde entier car bon nombre de militants ne purent admettre un "accord" entre la faucille et le marteau et la croix gammée !

L'internationalisme prolétarien formalisé et exalté par la Commune de Paris était ainsi trompé, dévoyé et bafoué...alors qu'en 1871 les insurgés parisiens s'étaient bien gardés de négocier avec Bismarck.

Ce jour-là le stalinisme avait montré son véritable visage, pragmatique et glacial.

Celui du cynisme d'Etat

* 21 juin 1941, déclenchement de l'invasion de l'Union soviétique par l'armée allemande

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.