Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2291 Billets

2 Éditions

Billet de blog 23 août 2021

La cruelle leçon du Vietnam aurait-elle été inutile ?

Sans vouloir comparer Kaboul et Saïgon, il n'est pas invraisemblable de rapprocher ces deux pages d'histoire dont la similitude peut frapper dans la mesure où l'histoire se met à bégayer... et cet été pourri a permis de visionner les 9 heures d'une série intitulée "Vietnam" qui a le mérite de rafraîchir notre mémoire sur les ignominies de l'impérialisme américain.

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

...car la chaîne ARTE a été fort bien avisée de la programmer au moment où les Talibans reprenaient le pouvoir en Afghanistan.

Il s'agit d'une oeuvre monumentale, réalisée par Ken Burns et Lynn Novick, qui retrace les 30 années du martyre vietnamien : de la "sale guerre d'Indochine française" au pilonnage systématique de ce territoire par l'aviation américaine, 30 années dont le bilan est effrayant puisqu'il s'approche des 4 millions de morts !

Ainsi au cours de 9 épisodes (insurrection, bourbier, doute, révoltes, fantômes, mer de feu, guerre civile) puis "l'effondrement" avec ses images incroyables de l'évacuation par hélicoptères de l'ambassade américaine, cette admirable série nous a montré avec clarté et impartialité la victoire d'un peuple de paysans sur la machine militaire la plus destructrice du monde...une armée qui eut 60 000 soldats tués et 350 000 blessés.

Le David des rizières contre le Goliath des super-forteresses volantes !

Par ailleurs, Vietnam aborde sans détours ni précautions l'épineux problème de la responsabilité de l'ouverture des hostilités et analyse le processus de son fatal engrenage : aveuglés par un anti-communisme primaire, tous les Présidents US en prennent pour leur grade, de JFK ayant validé un peu trop rapidement une instruction secrète de la Maison Blanche pour autoriser un putsch destiné à abattre Diem, aux mensonges à répétition de Richard Nixon ainsi qu'aux palinodies des négociations...

Une page d'histoire fulgurante et exemplaire, brillamment réalisée avec l'écriture "globale", c'est à dire dans un amalgame subtil de témoignages et d'archives signifiantes, ringardisant ainsi les "apocalypse" de Costelle et son histoire-spectacle colorisée, car elle restitue un récit factuel objectif mais toujours proche de l'humain, induisant l'émotion qu'expriment des citations de Bob Dylan, des Stones, des Beatles et de Jimmy Hendrix.

Saïgon 1975 / Kaboul 2021 : l'histoire bégaie terriblement. Doit-on alors s'interroger sur les leçons du passé quarante-six ans après ?

En tout cas, il est évident que l'impérialisme américain porte en lui la guerre "comme la nuée porte l'orage"...

Mais sa force brutale est inopérante face au désir d'autonomie des peuples.

Car "personne n'aime les missionnaires armés".

Jean A.Chérasse

Nb / cf l'excellent article de l'historien américain Keith Taylor sur le site "lundi matin"

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal
Sylia (SOS Racisme) : « On n’avait pas anticipé la violence de la réaction de la salle »
Ce soir, retour sur le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte avec notre reportage et notre invitée, Sylia, militante de SOS Racisme. De la violence dehors, de la violence dedans, et de nouvelles preuves que le candidat de l’extrême droite est bien, aussi, le candidat de l’ultradroite. Retour également sur les enquêtes « Congo hold-up » avec nos journalistes, Justine Brabant et Yann Philippin.
par à l’air libre
Journal — Social
La souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel

La sélection du Club

Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE