L'HISTOIRE A LA TELEVISION DE SERVICE PUBLIC

Décidemment,France Télevision n'a pas la main heureuse avec ses émissions dites "historiques". Après l'opération "Apocalypse" qui a vu un cours élémentaire sur la deuxième guerre mondiale devenir un best-seller,voici un "Louis XV" de patronage tout à fait indigne d'un service public,c'est à dire d'une télévision dont la mission principale est la diffusion d'une culture générale. En effet,malgré quelques beaux plans de Versailles (déjà vus ailleurs),quelques beaux costumes et quelques belles perruques poudrées,comment prétendre à cette résurgence du passé avec des séquences d'alcôve et un commentaire insignifiant voire insipide ? L'Histoire à la télévision a connu de grands moments à l'époque de l'ORTF avec "La caméra explore le temps","Présence du passé","Les belles adresses du passé"...ou bien avec "Les dossiers de l'écran". Aujourd'hui où la télévision est devenue soit un vecteur de publicité soit un anesthésiant qui privilégie le people plutôt que l'analyse,"la machine à décerveler" de Jarry fonctionne à plein rendement. Et ce n'est pas par hasard que l'on en vient à supprimer l'Histoire-géo dans les classes de Terminale S. Enfin il n'est pas surprenant d'assister à cette lamentable campagne qui prétend instaurer un débat sur "l'identité nationale" lorsque le pouvoir s'efforce d'imposer sa conception saint-sulpicienne de l'Histoire avec référence à Barrès,à Bainville et à Maurras...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.