Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2345 Billets

2 Éditions

Billet de blog 27 mai 2019

Gros-Jean comme devant !

Sans vouloir ajouter quelque glose que ce soit aux torrents de commentaires qui se déversent sur nous depuis l'annonce des résultats des élections européennes, il faudrait néanmoins prendre conscience de l'énorme mystification démocratique qu'elles furent en réalité...

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

...et même si le mode de scrutin proportionnel avec des listes nationales semble être le moins injuste des mécanismes de la représentation électorale, ils ne donnent pas l'image la plus conforme des opinions et des sentiments de la population qui constituent la géographie sociale et politique de la France. Hormis le camp des abstentionnistes (environ 50%) dont les motivations devraient être prises en compte par les exégètes, mais on ne s'intéresse hélas jamais à l'opinion des absents et encore moins à l'histoire des vaincus.

En réalité les votants ont été piégés : une grande majorité du corps électoral (RN + LREM + LR +...)  a été enfumée, abusée, trompée par cette déferlante politique néolibérale, nationaliste et démagogique (RN) ou "progressiste" bienpensante (LREM), déversée à grands seaux de jactances mensongères pour tenter de sauver l'édifice branlant et fissuré de cette Union européenne, rempart des oligarchies, chienne de garde des coffres-forts et des privilèges !

Alors, que vont pouvoir faire ces mandataires élus le 26 Mai 2019 ? Vont-ils s'épuiser à discourir sur des réglementations tatillonnes ou bien vont-ils pouvoir jeter dans la mare, le pavé du changement climatique dont la problématique parait avoir enfin touché une grande partie de la population et notamment les jeunes générations ?

Il est malheureusement fort à parier que les lobbies auront le dernier mot puisque la "Commission de Bruxelles" est toute puissante, même si elle pourrait être cornaquée voire contrôlée par le Parlement...

Autrement dit, tout ce remue-ménage intempestif de la classe politique n'aura servi à rien ...

...sauf à désespérer l'irascible JLM* , renforcer Le Pen et justifier Macron.

* j'ai tout de même voté pour LFI

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison