Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2378 Billets

2 Éditions

Billet de blog 27 nov. 2021

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)

Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ainsi "voter pour aller vers quoi ? Vous êtes désormais des centaines de millions à vous être rendus compte de cette gabegie mondiale, de cette menace constante qui devient de plus en plus vive, provoquant des phénomènes non désirés de plus en plus rapprochés, de catastrophes météorologiques en pandémies diverses (vache folle, grippe aviaire, H1N1, SRAS, Ebola, Dengue, Chikunguya, gastro-entérite, retour de la tuberculose, de la rougeole et enfin Covid 19), plus rien ne vous est épargné, chacun commence à être touché individuellement ; cela n'arrive plus qu'aux autres. De cette mise à sac des ressources naturelles par des pays où la démocratie n'est certes pas la priorité. Des gestions calamiteuses par des gouvernements de moins en moins aptes à prendre en compte les difficultés des populations comme de la vie animale et végétale des territoires sous leur contrôle impuissant.

Vous ne savez plus à quel saint vous vouer, vous apercevant qu'il n'est nul saint pour venir à votre secours. Nul saint, nul homme providentiel, ni Superman, ni Wonder-woman, rien ! certains commencent à élire des militaires, des policiers, sait-on jamais ? d'autres des rigolos professionnels sortis de leur One man show... Un clown comme premier ministre en Grande-Bretagne, un autre en Ukraine. Pourquoi pas des acteurs pour cette grande illusion ? Des milliardaires-escrocs font parfois eux aussi illusion, pas longtemps... De vieux dictateurs en fauteuil roulant ne font même plus rire jaune ; on les prend au sérieux, faute de mieux. Chaque postulant passe son bout d'essai... Tout bout d'essai commenté à l'infini sur les chaînes concurrentes. La lassitude intervient.

Mais il faut accomplir son devoir électoral, bien sûr ! mais de quelle manière ?

Cette abstention majoritaire ne va-t-elle pas renvoyer tout ce beau monde à une juste retraite anticipée en provoquant un choc salutaire propice à ces changements radicaux tout aussi salutaires ? indispensables lorsque tout va mal ? Vous ne déciderez de rien par votre vote, mais vous commencerez à prendre vos propres décisions par ce non-vote... Prendre enfin votre propre vie en mains ! C'est au moins ce qu'on peut vous souhaiter...

Il est certain qu'une abstention majoritaire dans une élection aussi importante que celle de 2022 aurait une portée insoupçonnée, des conséquences majeures et déboucherait sur une crise tout aussi majeure, telle celle que nous avons vécue en 1958. Nous y avions survécu sans dommages bien que la solution adoptée fut loin des espérances des populations déjà désabusées... Mais demain, rien ne s'effondrerait à la démission immédiate à la fois de l'ancien président non réélu, de ses conseiller déconfits, d'une assemblée nationale mise en demeure de réagir immédiatement par sa propre dissolution, d'un sénat dont le président deviendrait alors, comme en 1969, président par intérim pour assurer la continuité de la république. Les apparences seraient sauves, mais la réalité se retrouverait à la fois dans les rues et dans les mairies, dans tous les lieux publics."

à suivre...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Terrorisme
Soudain, en plein cœur d’un service de renseignement, un cri long et rauque
Il y a trois ans survenait la première attaque commise par un membre de la police contre des collègues. Le seul et unique attentat à avoir frappé un service de renseignement. Mediapart a reconstitué cette tuerie à partir des dépositions d’une cinquantaine d’agents.
par Matthieu Suc
Journal — Discriminations
Lycée fermé pour « séparatisme » : deux ans d’accusations kafkaïennes, un dossier toujours vide
Cet établissement parisien hors contrat présenté comme « coranique », « clandestin » et « séparatiste » a été fermé par les autorités en décembre 2020 et sa directrice était jugée en appel à Paris ce vendredi. Mais deux ans après, rien dans le dossier consulté par Mediapart ne vient étayer ces accusations.
par David Perrotin
Journal
En Russie, sœurs, mères, épouses protestent contre l’envoi des hommes au front
Dans les manifestations contre la mobilisation militaire décrétée par Vladimir Poutine, les femmes sont largement majoritaires. La contestation monte dans les régions peuplées de minorités ethniques.
par Estelle Levresse

La sélection du Club

Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk