Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2394 Billets

2 Éditions

Billet de blog 28 juil. 2012

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Le cri de Robespierre

Le 10 thermidor an II (28 juillet 1794), mourait l'une des personnalités les plus remarquables de la Révolution française, l'un des hommes politiques français le plus calomnié et le plus stigmatisé : Maximilien Robespierre.

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le 10 thermidor an II (28 juillet 1794), mourait l'une des personnalités les plus remarquables de la Révolution française, l'un des hommes politiques français le plus calomnié et le plus stigmatisé : Maximilien Robespierre.

Afin de commémorer ce triste anniversaire, je vais me permettre de citer quelques lignes d'un texte magnifique de Slavoj Zizek, intitulé "Robespierre : entre vertu et terreur"* :

"Quelques instants avant l'exécution de Robespierre, le bourreau remarqua que sa tête ne pourrait pas passer dans la lunette de la guillotine, à cause des bandages qui enveloppaient sa blessure à la mâchoire, aussi les arracha-t-il avec brutalité ; de la gorge abîmée de Robespierre jaillit alors un cri perçant et épouvantable, que trancha net le couperet tombant sur sa nuque. Le statut de ce dernier cri est légendaire : il a suscité tout un éventail d'interprétations, la plupart autour du cri inhumain et terrifiant de l'esprit malin parasitaire, qui exprime une ultime protestation impuissante au moment où il perd possession du corps humain qui l'abritait - comme si, à ce moment dernier, Robespierre s'humanisait, rejetait le personnage qui avait incarné la vertu révolutionnaire et réapparaissait comme un être humain misérable et terrifié."

"L'incorruptible" était un homme clairvoyant, honnête et sincère, tout entier dévoué à la cause révolutionnaire dont la pureté pose problème, comme l'a bien analysé Ruth Scurr dans un livre intitulé "Fatal Purity", paru à Londres en 2006. Concernant sa responsabilité dans "la Terreur", elle est certaine mais elle n'est pas exclusive. On lui fait à ce sujet un procès d'intentions indigne et absurde car ce sont les "Thermidoriens" (c'est à dire ceux qui profiteront de l'élimination de Robespierre, de Saint-Just, de Couthon et de leurs compagnons) qui avaient du sang sur les mains !

C'est pourquoi je déplore l'attitude des Conseillers de Paris du Parti socialiste qui ont refusé de donner le nom de Maximilien Robespierre à une rue de la capitale. De cet homme que l'on peut considérer comme l'un des fondateurs de la République et qui disait encore, à la veille de son arrestation :

"Elle existe, cette passion tendre, impérieuse et irrésistible, tourment et délire des coeurs magnanimes ; cette horreur profonde de la tyrannie, ce zèle compatissant pour les opprimés, cet amour sacré de la patrie, cet amour plus sublime et plus saint de l'humanité, sans lequel une grande révolution n'est qu'un crime éclatant qui détruit un autre crime ; elle existe, cette ambition généreuse de fonder sur la terre la première République du monde."

* Stock (coll "l'autre pensée") 2008

NB/ il existe une association des amis de Robespierre, l'AMRA, qui a pour but la création d'un musée de l'incorruptible à Arras (pour la joindre, alnc@laposte.net ou bien amisderobespierre@orange.fr)

Je dédie ce billet à mon oncle Maximilien Robespierre Guerrier, qui est mort centenaire. Il fût mon instituteur.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de « L’Internationale »
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les critiques envers Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Europe
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot