Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

2379 Billets

2 Éditions

Billet de blog 29 juil. 2022

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Le sphinx Robespierre

Il y a deux-cent-vingt-huit ans, mourrait guillotiné à l'âge de 36 ans, l'une des personnalités fondamentales de notre histoire, l'homme qui inventa la république française ; il est voué aux gémonies par les uns tandis que les autres le portent aux nues, c'est Maximilien Marie Isidore de Robespierre...

Vingtras
historien,auteur-réalisateur de films
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

...je lui ai déjà consacré plusieurs billets mais j'éprouve en ce jour anniversaire, le besoin de m'exprimer davantage à son sujet dans la mesure où la république bourgeoise - dont il est l'un des créateurs - est en train de s'effriter sinon de disparaître.

Trois-quart de siècle de lecture et d'analyses historiques, de Michelet à Henri Guillemin et de Pierre Kropotkine à Loris Chavanette, m'ont fait peu à peu prendre conscience de l'importance essentielle de cet homo politicus, qui a su admirablement capter l'air de son temps, et qui a pu résoudre ses contradictions en inventant une charte des droits de l'homme et du citoyen ainsi qu'un dispositif démocratique sous contrôle de la bourgeoisie éclairée, pour une gouvernance du bien public ...

Sans entrer dans la complexité de l'élaboration républicaine qui a fait l'objet depuis lors de milliers de gloses et d'ouvrages plus savants les uns que les autres, je me contenterai de rappeler quelques points fondamentaux :

- il est l'homme de la rupture avec la monarchie, donc avec une autocratie de droit divin

- il a établi un nouveau concept de souveraineté, celle du peuple

- il a donné le meilleur de lui-même en contribuant à l'écriture de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen

- il a formulé les termes d'une maxime pour le régime qui allait remplacer la monarchie

- il s'est prononcé avec force contre toute conquête et toute colonisation

- il a fait de l'honnêteté et de la probité les vertus incontournables de l'action politique

Mais il a estimé en bon disciple de Jean-Jacques Rousseau, que tout un chacun était redevable de la nature et devait s'incliner devant "l'être suprême" qui l'avait ordonnancée. Et il n'a pas pris conscience que la souveraineté du peuple exigerait la construction d'une république sociale.

Pourquoi ce tombereau de calomnies et de haines contre ce personnage (à qui l'on attribue la sanglante ardoise de la "Terreur" alors qu'il était contre la peine de mort !) en l'accusant d'avoir eu recours à la dictature alors qu'on a glorifié Napoléon ?

Victime d'une coalition hétéroclite d'ambitieux, de corrompus, de lâches, de réactionnaires et de crétins...Robespierre fut éliminé par la bourgeoisie parce qu'elle avait achevé son processus de prise du pouvoir et qu'elle aspirait désormais à jouir des privilèges qu'elle avait acquis !

Ainsi se terminait, inachevé, un cycle révolutionnaire.

A nous de jouer.

Ps/ mon oncle maternel Guerrier était légalement prénommé "Maximilien Robespierre"

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica