LA POUDRE AUX YEUX

Decidément,nous vivons dans la culture du bling-bling,et cela nous empêche de discerner la réalité. Que ce soit à la télévision avec l'opération "Apocalypse",que ce soit avec le procès Clearstream dont l'oxymore nous snobe ou tout dernièrement que ce soit cette "identité nationale" annoncée par un ministre qui pourrait s'appeler Ganelon ou par le Prince de l'Elysée dans un discours digne du Maréchal Pétain.

Le syndrome du bling-bling permet la manipulation de l'opinion avec cette poudre aux yeux qu'il sème à tous vents. Et le bon peuple applaudit à une relecture élémentaire de la deuxième guerre mondiale (agrémentée de couleurs s'il vous plait). Il est mystifié par les carnets d'un espion étoilé,le tout devant la toile peinte de l'assassinat du Duc de Guise,le rôle-titre étant tenu par Dominique de Villepin. Et il pleure lorsqu'il voit sur les étranges lucarnes nos chères têtes blondes chantonner "Qu'un sang impur abreuve nos sillons"...

Demain,on fera mine de tuer le grand-père avec Chirac (et oui,ma bonne dame,la justice est la même pour tout le monde !),on continuera de "sauver" les banques et de maintenir le Brennus fiscal,on empruntera aux français pour éponger le surplus de la dette abyssale creusée par celui qui allait chercher le pouvoir d'achat avec les dents,etc

Le bling-bling est-il un signe de modernité ? Ou annonce-t-il l'irréversible déclin de notre pays ? La réponse sera donnée par les 53% des français qui ont choisi l'homme qui va "mettre le paquet".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.