Lettre de remerciements

"Madame,Je souhaiterais vous remercier. En effet, au même titre qu’une lettre de motivation est sollicitée au début d’un poste, à la clôture de celui-ci, une lettre de remerciement me paraît la bienvenue. Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour ces années de servitude au sein d’un environnement qui m’aura détruit autant la santé physique, que la santé mentale..."

carte-visite-vdut-paysage-web
Maintenant que je me mets un terme à ma carrière dans les laboratoires hospitaliers, je tenais à remercier la DRH du dernier hôpital où j’ai mis les pieds et où j’ai fait le deuil de mon métier. Lorsque l’on sollicite un poste dans une entreprise, qu’elle soit du domaine privé ou publique (si le mot existe encore), le candidat envoie une lettre de motivation, quand il part, généralement, il ne laisse rien. Pour ma part, je crois qu’une lettre de remerciements est la bienvenue, dont voici la teneur :


« Madame,Je souhaiterais vous remercier. En effet, au même titre qu’une lettre de motivation est sollicitée au début d’un poste, à la clôture de celui-ci, une lettre de remerciement me paraît la bienvenue.

Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour ces années de servitude au sein d’un environnement qui m’aura détruit autant la santé physique, que la santé mentale, de même qu’en quelques années de dur labeur, mes valeurs se sont vues petit à petit effacées pour être remplacées par des aberrations commerciales, où l’usager devient un client, où le membre hospitalier devient une charge salariale, où l’individu s’efface au profit d’un groupe, où le pensant devient un exécutant.

En outre, merci de m’avoir ouvert les yeux sur le fait que notre monde fonce tout droit vers un futur dont je ne veux ni être participant ni être témoin, de m’avoir montré, avec ferveur et autorité que, pour éviter ce futur, seule la volonté offre la force nécessaire pour s’en extraire ; je vous remercie donc de m’en avoir donné la force, même si ce fut parfois dur, plusieurs fois j’ai failli céder. Mais, tout ce qui ne m’a pas tué m’a rendu plus fort.

Aussi, je vous adresse un grand merci, Madame, pour ces années de formations acharnées à la vie que j’ai toujours voulu éviter, merci de m’avoir montré l’erreur à commettre pour savoir que je ne la veux pas.Je tiens également à vous remercier, Madame, d’avoir lu mon courrier, d’y avoir pris un tel attachement, avec une telle profondeur, avec autant de sensibilité.

Encore merci, Madame, de faire parvenir ce courrier à tous ceux qui le souhaitent. En vous remerciant pour tout, par avance. »

Octobre 2020

Violencedutravail.com

Un témoignage à retrouver ici : https://www.violencedutravail.com/lettre-de-remerciements/

Ce témoignage nous a été envoyé suite à la publication d'un autre témoignage. Si vous avez envie de raconter ce que vous vivez au travail, quelque soit votre métier, votre secteur d'activité, écrivez nous à l’adresse suivante : contact@violencedutravail.com 

Il n’y a pas de format pour témoigner, faites comme vous le sentez, écrivez nous avec vos mots ou racontez le nous.

Les témoignages sont anonymisés (sauf demande contraire). 

Pour lire d’autres témoignages c’est par ici : www.violencedutravail.com et sur le blog de médiapart : violencedutravail

Vous pouvez nous suivre sur :

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.