Boulevard de l’intime : Soif, au théâtre du Petit Saint-Martin.

J’ai voulu emmener mon homme au théâtre. D’accord c’était pourri d'emblée, il n’aime pas le théâtre. Et quand je lui ai annoncé CE QUE je voulais aller revoir avec lui :— Ça va pas la tête ? J’ai autre chose à foutre que de me farcir une pièce de boulevard avec une vedette de la télé !

J’ai voulu emmener mon homme au théâtre. D’accord c’était pourri d'emblée, il n’aime pas le théâtre. Et quand je lui ai annoncé CE QUE je voulais aller revoir avec lui :

— Ça va pas la tête ? J’ai autre chose à foutre que de me farcir une pièce de boulevard avec une vedette de la télé ! De TF1, en plus ! D’accord on ne sait pas ce qu’elle vaut, on a jeté la télé le 8 mai 2007 au matin. Mais tu prétends me faire croire qu’une gonzesse qui joue pendant plus de dix ans un adjudant-chef dans une série de merde de la chaîne de Bouygues est capable d’être une vraie comédienne sur les planches ?

— Eh oui ! Corinne Touzet est excellente. Son comparse Fred Nony est excellent. C’est bête, hein, quand les idées toutes faites capotent.

— Je ne supporte pas le boulevard !

— Ça se joue sur le boulevard, au Petit Saint-Martin, mais c’est une pièce intimiste, très juste, tonique, drôle, émouvante. Il n’y a pas d’amant dans le placard, pas de cocu ridicule. C’est juste la vie comme elle va, entre deux vieux amis, un homme et une femme de la quarantaine, qui se retrouvent après des années et qui se demandent d’abord pourquoi ils ont cessé de se voir, puis, après quelques verres pourquoi ils n’ont jamais couché ensemble... Questions troublantes, qui attisent leur soif... « Soif », c’est le titre de la pièce. Les bouteilles de bon vin défilent...

— Ça risque de me donner soif...

— Ils l’ont prévu : après le spectacle, les spectateurs sont invités à boire un verre de bordeaux au café d’en face.

L’idée de se taper en sus un bon bordeaux offert par un vigneron mécène a finit de convaincre mon homme. Je l’ai assis au petit Saint-Martin, il n’a même pas ronchonné. Il a applaudi. C’est plus qu’un argument pour y aller.

« Soif » de Fred Nony, avec Corinne Touzet et Fred Nony, au Théâtre du Petit Saint-Martin. À 19h, du mardi au samedi

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.