Alfred de Musset

Alfred de Musset est un poète né le 11 décembre 1810 à Paris où il meurt le 2 mai 1857. "La joie et la beauté sont mes dieux les plus chers, après la liberté." / "Nul ne se connaît tant qu'il n'a pas souffert."

"Trouver sur les lèvres d'un honnête homme ce qu'on a soi-même dans le cœur, c'est le plus grand des bonheurs qu'on puisse désirer."

"La fortune est moins que la vie, la vie moins que l'amour, l'amour moins que la liberté."

"La joie et la beauté sont mes dieux les plus chers, après la liberté."

"Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais s'il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."

"J'aime, et je sais répondre avec indifférence; j'aime, et rien ne le dit; j'aime, et seul je le sais: Et mon secret m'est cher, et chère ma souffrance; et j'ai fait le serment d'aimer sans espérance."

"Nul ne se connaît tant qu'il n'a pas souffert."

"J'ai perdu jusqu'à la fierté qui faisait croire à mon génie."

"Aimer, c'est douter d'un autre et de soi-même."

"Laissons notre dispute, et vidons notre verre."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.