Deux joyeux pessimistes.

Louis Ferdinand Céline (1894-1961) et Stéphane Zagdanski (né en 1963). "Les gens se vengent des services qu'on leur rend."

"Tout homme qui possède son alphabet est un écrivain qu'il ne faut pas méconnaître."

"L'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches." / "Love is the infinite placed within the reach of poodles."

"Sachez avoir tort. Le monde est rempli de gens qui ont raison. C'est pour cela qu'il écoeure."

"Pour que dans le cerveau d'un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu'il lui arrive beaucoup de choses et de bien cruelles."

"Si les gens sont si méchants, c'est peut-être seulement parce qu'ils souffrent".

"Quand la haine des hommes ne comporte aucun risque, leur bêtise est vite convaincue, les motifs viennent tout seuls".

"La plupart des gens ne meurent qu'au dernier moment; d'autres commencent et s'y prennent vingt ans d'avance et parfois davantage. Ce sont les malheureux de la terre".

"Ne croyez donc jamais d'emblée au malheur des hommes. Demandez-leur seulement s'ils peuvent dormir encore ? ... Si oui, tout va bien. Ça suffit."

"Faire confiance aux hommes, c'est déjà se faire tuer un peu".

"Moi j'ai jamais voté de ma vie. J'ai toujours su et compris que les cons sont la majorité, que c'est donc bien forcé qu'ils gagnent".

"La jeunesse vraie, la seule, c'est d'aimer tout le monde sans distinction, cela seulement est vrai, cela seulement est jeune et nouveau".

"On perd la plus grande partie de sa jeunesse à coups de maladresse."

"Le délire de mentir et de croire s'attrape comme la gale".

"Il faut choisir, mourir ou mentir." / "La vérité, c'est une agonie qui n'en finit pas. La vérité de ce monde, c'est la mort." / "And where, I ask you, can a man escape to, when he hasn’t enough madness left inside him? The truth is an endless death agony. The truth is death. You have to choose: death or lies. I’ve never been able to kill myself. "

"C'est peut-être cela qu'on cherche à travers la vie, rien que cela, le plus grand chagrin possible pour devenir soi-même avant de mourir."

"Etre seul, c'est s'entraîner à la mort."

"Dans la fatigue et la solitude le divin ça sort des hommes." / "In fatigue and solitude men emanate the divine."

"La beauté on sait que ça meurt, et comme ça on sait que ça existe."

"La plupart des gens ne meurent qu'au dernier moment ; d'autres commencent et s'y prennent vingt ans d'avance et parfois davantage." / "Most people don't die until the last moment; others start twenty years in advance, sometimes more. Those are the unfortunates."

"Life must go on, even if it's no joke...just pretend to believe in the future."

"In circumstances of real tragedy you see things straight away...past, present, and future together." [on pense à Proust quand il écrivait: "As a man with imagination you can enjoy only in regret or in anticipation – that is, in the past or in the future."]

"A body always tells the truth, that’s why it’s usually depressing and disgusting to look at."

"When you write, you should put your skin on the table."

"They came from the four corners of the earth, driven by hunger, plague, tumors, and the cold, and stopped here. They couldn’t go any futrther because of the ocean. That’s France, that’s the French people."

"Well, you know... experience is a muffled lantern that throws light only on the bearer...it's incommunicable... "

"Il existe pour le pauvre en ce monde deux grandes manières de crever, soit par l'indifférence absolue de vos semblables en temps de paix, ou par la passion homicide des mêmes la guerre venue."

"Les gens se vengent des services qu'on leur rend." / "People avenge themselves for the favors done them."

"Presque tous les désirs du pauvre sont punis de prison.". / "Nearly all a poor bastard's desires are punishable by jail."

L'excellent Stéphane Zagdanski le dit avec beaucoup de sensibilité: https://www.youtube.com/watch?v=KGBa3SyqxIA

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.