C'est bassesse de désirer une longue vie, si elle n'a que des maux à nous offrir.

Le titre de ce billet est une pensée de Sophocle (né à Colone en -495 et mort en -406). On pense à la bassesse de ces quelques députés qui ont déposé des amendements par milliers, bloquant ainsi le vote de la loi sur le droit de mourir dans la dignité. Démocrite parle de sottise.

Sophocle, Eschyle et Euripide sont les trois grands dramaturges grecs dont l'œuvre nous est partiellement parvenue. Voici quelques tirades de Sophocle:

"Même si on est outragé, on ne peut haïr ses enfants: étrange chose que d'être mère! Ils ont beau nous faire du mal, nous n'avons pas de haine pour nos enfants."

"Ô mon fils, sois un jour plus heureux que ton père. Quant au reste, avec honneur, tu peux lui ressembler."

"Quand un homme a perdu ce qui faisait sa joie, je tiens qu'il ne vit plus, c'est un mort qui respire."

"Il n'est pas de bienfaiteur qui ne songe un peu à lui-même."

"Lorsque Dieu se prépare à faire du mal à un homme, il endommage d'abord son esprit."

"De tous les maux, les plus douloureux sont ceux que l'on s'est infligés à soi-même." / "The keenest sorrow is to recognize ourselves as the sole cause of all our adversities."

"Death is not the worst thing; rather, when one who craves death cannot attain even that wish." / "It is baseness to desire a long life, if it has nothing but evils to offer us."

"Tout est bruit pour qui a peur." / "Fear? What has a man to do with fear? Chance rules our lives, and the future is all unknown. Best live as we may, from day to day." [à comparer à cette citation de Solon (-640/-558): "Si tout est incertain, pourquoi craindre quelque chose?"]

"Le ressentiment ne sert de rien dans le malheur."

"Quand les choses sont au-dessus de nos forces, il convient de ne pas les tenter."

"Quand le malheur s'éloigne, l'esprit s'en détache."

"Celui qui ne craint pas d'agir ne craint pas de parler."

"Quoi de plus agréable que de rire aux dépens d'un ennemi?"

"Un bien acquis par fraude ne profite jamais longtemps."

"Pour agir avec prudence, il faut savoir écouter."

"J'ai l'habitude de me taire sur ce que j'ignore."

"Ce qu'on garde pour soi, le mal comme le bien, ne risque pas d'être mal jugé."

"Je n'ai point d'amour pour qui ne m'aime qu'en paroles."

"Ils sont beaucoup, hélas! qui aiment aujourd'hui et demain haïssent."

"Il n'y a pas de plus grande joie que celle qu'on attend pas."

"Rien n'est blessant comme un reproche injuste."

"Un trop grand silence me paraît aussi lourd de menaces qu'une explosion de cris inutiles."

"Le savoir est de beaucoup la portion la plus considérable du bonheur."

"Est heureux qui sait qu'il est heureux."

"Ce qui compte avant tout, pour être heureux, c'est d'être sage."

"D'un fâcheux emportement, rien ne peut naître que de fâcheux."

"La démesure enfante le tyran." / "Quiconque va trouver un tyran devient son esclave, même s'il est venu libre."

"Les paroles superbes attirent aux orgueilleux de terribles maux qui leur enseignent tardivement la sagesse."

"Tout répugne, quand on trahit sa nature pour commettre une action vile."

"On navigue toujours bien lorsqu'on fuit devant le malheur."

"C'est dans les accalmies surtout qu'il est prudent de veiller au grain: la ruine est là sans qu'on y ait pris garde."

"La vie m'a enseigné que c'est la langue plus que la prouesse qui mène la monde."

"Rendre service de tout son pouvoir, de toutes ses forces, il n'est pas de plus noble tâche sur la terre."

"Ce qu'on cherche, on peut le trouver; mais ce qu'on néglige nous échappe."

"Qui juge lentement juge sûrement."

"Là où manque le plaisir de vivre, tout le reste en comparaison ne vaut pas l'ombre d'une fumée." (à comparer au titre de ce billet)

"En face du vrai bonheur, les richesses valent l'ombre d'une fumée."

"La route que j'ai suivie, je l'ai suivie sans rien savoir." / "Tout est bien qui vient en son temps." / "Le temps est le dieu qui aplanit tout." 

"C'est bassesse de désirer une longue vie, si elle n'a que des maux à nous offrir."

Cette dernière tirade de Sophocle, notamment, a inspiré Euripide ou d'autres après lui:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/040421/si-dieu-decide-de-detruire-il-commence-par-rendre-fou

"One who lives according to the doctor's advice lives miserably." (Latin proverb).

"Le dernier degré du bonheur est l'absence de tout mal." / "Il vaut mieux guérir l'âme que le corps, car mieux vaut mourir que mal vivre." / "It is more necessary for the soul to be cured than the body; for it is better to die than to live badly." (Epicure et/ou Epictète)

"L'essentiel est l'emploi de la vie, non sa durée." / "La vie est pièce de théâtre: ce qui compte, ce n'est pas qu'elle dure longtemps, mais qu'elle soit bien jouée." / "On ne se pas soucie de bien vivre, mais de vivre longtemps, alors qu'on peut se donner le bonheur de bien vivre mais pas de vivre longtemps." (Sénèque)

Un quasi-contemporain de Sophocle (né 35 ans après lui) s'exprimait ainsi:

"Les sots souhaitent vivre, car ils ne craignent que la mort, au lieu de craindre la vieillesse." (Démocrite)

...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.