Celui qui n'a pas d'objectifs ne risque pas de les atteindre.

Le titre de ce billet est de Sun Tzu (ou Sun Tse ou Sun Zi ou encore Souen Tseu, qui signifie "maître Sun"), de son vrai nom Sun Wu, général chinois du 6ème siècle avant J.-C. (-544-496). Sa célébrité est liée à son ouvrage "l'Art de la guerre", le plus ancien connu de stratégie militaire.

Quelques autres citations de ce génial général:

"Qui connaît l’autre et se connaît lui-même, peut livrer cent batailles sans jamais être en péril. Qui ne connaît pas l’autre mais se connaît lui-même, pour chaque victoire, connaîtra une défaite. Qui ne connaît ni l’autre ni lui-même, perdra inéluctablement toutes les batailles."

"N'agissez pas si vous ne voyez pas d'intérêt clair pour le pays. N'utilisez pas vos soldat si vous n'êtes pas sûr du succès. Ne combattez pas si vous n'êtes pas menacé. Un souverain n'ordonne pas à son général de lever une armée sous le coup de la colère; un général n'attaque pas parce qu'on lui a fait affront [...] un royaume détruit ne se relève pas de ses cendres et les morts ne reviennent pas à la vie."

"Si ton ennemi te semble colérique, cherche à l'irriter encore davantage." (Sun Tzu)

"Quand vous êtes capable, feignez l’incapacité. Quand vous agissez, feignez l’inactivité. Quand vous êtes proche, feignez l’éloignement. Quand vous êtes loin, feignez la proximité."

"On dénombre cinq traits de caractère qui représentent un danger pour un général: s'il ne craint pas la mort, ils risque d'être tué; s'il chérit trop la vie, il risque d'être capturé; coléreux, il réagira aux insultes; homme d'honneur, il craindra l'opprobre; compatissant, il sera aisé de le tourmenter."

"Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre."

"Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation."

"La guerre est semblable au feu, lorsqu'elle se prolonge elle met en péril ceux qui l'on provoquée."

"Ne poussez pas à bout un ennemi aux abois."

"Toute campagne guerrière doit être réglée sur le semblant; feignez le désordre, ne manquez jamais d'offrir un appât à l'ennemi pour le leurrer, simulez l'infériorité pour encourager son arrogance, sachez attiser son courroux pour mieux le plonger dans la confusion: sa convoitise le lancera sur vous pour s'y briser."

"Impalpable et immatériel, l'expert ne laisse pas de trace; mystérieux comme une divinité, il est inaudible. C'est ainsi qu'il met l'ennemi à sa merci."

...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.