Le complot.

Si les thèses dites "complotistes" rencontrent chaque jour un succès grandissant, c'est probablement parce qu'elles sont plus cohérentes que les thèses gouvernementales. La propagande appelle la propagande.

Le complot suppose un nombre restreint de comploteurs. De même, pour que le complot réussisse, les comploteurs en gardent le secret avant de le mettre en pratique. Si le complot a réussi, alors le secret peut bien s'éventer. La conspiration partage tout cela avec le complot.

https://www.cnrtl.fr/definition/conspiration

https://www.cnrtl.fr/definition/complot

On pense au "conseil de défense".

Machiavel conseillait au Prince de ne pas accomplir sa promesse dès lors que les raisons ayant déterminé sa promesse ont cessé d'exister. Pourquoi, en effet, le Prince ne mentirait-il pas alors que le peuple ment? Si, en Démocratie, on a les Princes que l'on mérite, et si, comme l'observait Saint-Just à l'époque de la grande révolution "Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux, c'est son gouvernement", alors en Démocratie, le pire ennemi d'un peuple c'est, in fine, lui-même.

A people has only one dangerous enemy, it is its government (Louis-Antoine Léon de Saint-Just).

Ein Volk hat nur einen gefährlichen Feind: es ist seine Regierung (Louis-Antoine Léon de Saint-Just).

La propagande appelle la propagande, comme le bien appelle le bien.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.