La traque des lanceurs d'alerte

Après avoir fait le récit de sa propre expérience au sein de la banque UBS dans «La Femme qui en savait vraiment trop», Stéphanie Gibaud décrit dans son nouveau livre les risques pris par les lanceurs d'alerte. Au travers de témoignages et d'exemples concrets en France et à l’étranger, elle détaille la vie de ceux qui ont choisi de ne pas se taire quitte à devenir des «parias».

la-traque-des-lanceurs-alertes
Dans le cadre de la sortie de "La traque des lanceurs d'alerte", Stéphanie Gibaud et quatre autres lanceurs d'alerte interviewés dans le livre ont interrogé des responsables d'entreprises et personnalités politiques sur le site de démocratie directe whyboOk.org.

 

 

 

 

 

 

 

 

Obtenons ensemble les réponses à leurs questions : moOtonez et partagez les questions de 5 lanceurs d'alerte interviewés dans le livre :
- Stéphanie Gibaud, affaire UBS : https://www.whybook.org/question/319
- Alain Gautier : corruption dans le transport d'enfants handicapés : https://www.whybook.org/question/321
- Françoise Nicolas : corruption et tentative de meurtre dans le service publique : https://www.whybook.org/question/322
- Ida de Chavagnac : infractions et tentative de corruption au Crédit Agricole : https://www.whybook.org/question/323
- Philippe Pascot : casier judiciaire vierge pour les élus : https://www.whybook.org/question/325

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.