Blog suivi par 18 abonnés

Will Summer - Sum Liber

Activiste freelance
Chez moi - Gaïa
Mots-clés
  • La vraie révolution "nucléaire" iranienne

    Par
    Par Pepe Escobar, le 18 février 2014Les débats nucléaires entre l’Iran et le P5+1 (les cinq membres du Conseil Permanent de Sécurité de l’ONU et l’Allemagne) sont de retour ce mardi à Vienne. Les enjeux ne pourraient pas être plus élevés. Cela va être une route longue et tortueuse. Des agendas cachés de part et d’autre aspirent fortement à ce que ces pourparlers échouent – et ne s’épargneront aucun effort dans ce sens.
  • Le nouveau tango terroriste France/USA: la criminalité subventionnée par l’état

    Par | 1 recommandé
    Par Finian Cunningham, le 11 février 2014La France est en train d’émerger comme le nouveau complice criminel des machinations impérialistes états-uniennes autour du monde. Jusqu’à récemment, ce rôle patibulaire était rempli par les Britanniques au cours de ce qui était appelé avec euphémisme la "relation spéciale anglo-américaine". Maintenant les Français parlent de remplacer les Britanniques en tant que "plus ancien allié".   Le dirigeant français François Hollande est actuellement (à la date d’écriture, ndt) en visite aux USA pour trois jours, accueilli par le Président Barack Obama avec les honneurs militaires complets et un salut à 21 coups de canon. "La France et les USA jouissent d’une alliance renouvelée," rapporte le Washington Post.
  • Sotchi, sexualité et Empire

    Par
    Par Maximilian Forte, le 23 janvier 2014Seulement lorsqu’en RussieÀ quand remontent les derniers Jeux Olympiques qui aient ouvertement appuyé les droits des homosexuels? Quand ces Jeux Olympiques ont-ils été tenus? La réponse courte est: jamais, nulle part. Cependant, soudainement, les problèmes des droits des homosexuels comptent quand on décide d’assister aux Olympiades.Celles de Sotchi, pour des raisons qui ne sont pas complètement opaques, se détachent comme une exception puisqu’elles sont tenues chez une nation qui n’a pas facilité sans accroc les projets d’expansion de l’UE ou les projets US de contrôle politique de la planète entière, surtout quand cela implique soit une intervention militaire contre des alliés des Russes, ou une critique inappropriée et insensible sur des sujets secondaires commodes qui pourraient ouvrir la porte à davantage de standardisation mondiale sous la domination US, ainsi affaiblissant des états antagoniques.
  • Les raisons de la crainte et de la haine qu’inspirent l’Iran à la Maison de Saoud

    Par | 2 recommandés
    Par Finian Cunningham, le 6 février 2014D’innombrables interviews et déclarations médiatiques, il ressort clairement que les dirigeants saoudiens font de l’Iran une obsession tenace – une obsession qui trahit une peur et une haine intenses. Des membres du sommet de la Maison de Saoud ont fait savoir que le vrai centre de leur attention en Syrie, par exemple, n’est pas en priorité le gouvernement de Bachar al-Assad, ni leur désir de voir un changement de régime, mais que la cible principale est plutôt le plus proche allié régional d’Assad – l’Iran.  Partout dans la région, la paranoïaque Maison de Saoud voit la main de l’Iran. Dans une tribune libre du New York Times en décembre, l’Ambassadeur saoudien en Grande-Bretagne, Mohammed bin Nawaf Abdulaziz al Saud, a accusé l’Iran sans aucune preuve, affirmant que l’Iran "a financé et entraîné des milices en Irak, des terroristes du Hezbollah au Liban et des militants au Yémen et au Bahreïn. Mais le point crucial ici est que l’Arabie Saoudite, ou du moins ses dirigeants menés par le Roi vieillissant Abdullah, est rivée à une fixation d’animosité envers l’Iran. Pourquoi?
  • Le monde en 2030, selon la CIA

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Note: Le rapport auquel il est fait allusion dans ce billet a été produit par la CIA à l’occasion du début de chaque mandat présidentiel aux USA; il est ensuite repris par les Chancelleries du monde entier comme outil de travail, et a donc été formulé de façon à défendre le discours usuel de l’administration US – il n’en demeure pas moins une indication précieuse de ce que celle-ci projette à ses paires, de par le monde. Les informations plus "sensibles" sont traitées en privé, entre intéressés… Will Summer.Par Ignacio Ramonet, le 30 avril 2013Tous les quatre ans, au début de chaque nouveau mandat présidentiel aux États-Unis, le National Intelligence Council (NIC), bureau d’analyse et d’anticipation géopolitique et économique de la Central Intelligence Agency (CIA), publie un rapport qui devient automatiquement une référence majeure pour toutes les chancelleries du monde. Bien qu’il s’agisse, évidemment, d’une vision très partielle (celle de Washington), élaborée par une agence (la CIA) dont la mission principale est de défendre les intérêts des États-Unis, le rapport stratégique du NIC présente un intérêt indiscutable: il résulte d’une mise en commun – révisée par toutes les agences de renseignement états-uniennes – d’études élaborées par des experts indépendants de plusieurs universités et de nombreux pays (Europe, Chine, Inde, Afrique, Amérique Latine, monde arabo-musulman, &c.).  Le document confidentiel que le président Barack Obama a trouvé sur son bureau de la Maison Blanche le 21 janvier dernier lorsqu’il a entamé son second mandat vient de paraître sous le titre Global Trends 2030. Alternative Worlds (Tendances mondiales 2030 : nouveaux mondes possibles) [1]. Que nous dit-il ?
  • Crise : l’UE à l’épreuve de la "stratégie du choc"

    Par | 3 commentaires | 1 recommandé
    Par Nicolas Bourgoin, le 7 février 2014Qu’y a-t-il de commun entre le Chili de Pinochet, la Russie d’Eltsine, les USA de George Bush, l’Afrique du Sud de Mandela, l’Irak post-Saddam Hussein, la Chine de Deng Xiaoping, la Pologne de Lech Walesa, l’Indonésie de Suharto, l’Argentine de Videla? Tous ont été victimes de la "stratégie du choc", une politique ultralibérale dévastatrice menée après une situation de crise économique, politique ou environnementale; ou aussi après une guerre, comme l’évoque le nom donné à la campagne de bombardements intensifs US sur l’Irak en avril 2003: Shock and Awe (choc et effroi). Il s’agit ni plus ni moins que d’appliquer à grande échelle les techniques de torture mentale et de privation sensorielle employées par la CIA afin de contrôler la volonté, les facultés de compréhension et les perceptions de l’adversaire et le priver de toute capacité à agir et réagir. Sans points de repères, littéralement en état de choc, les populations victimes de ce traitement se sont vues spoliées de leurs biens publics (éducation, santé, retraites) et de leurs libertés par l’oligarchie et ses élites sans même pouvoir et vouloir se défendre. L’Europe de l’Ouest a été relativement épargnée par ce scénario cauchemardesque… jusqu’à la crise des subprimes de 2007-2008.
  • Exclusif: Voici le rapport Védrine sur les stratégies de reconquête de l’Afrique par la France

    Par | 2 recommandés
    Par Armand Roger Biloa Mballe, le 6 février 2014Présenté le 04 décembre 2013 au Président François Hollande A la veille de l’ouverture du « Sommet de l’Elysée sur La Paix et la Sécurité en Afrique ». PARIS : 06-07 décembre 2013________Chers lecteursDepuis décembre 2013, la plupart des sujets analysés par votre journal, relatifs aux relations entre la France et les pays d’Afrique subsahariens, font de manière récurrente référence au fameux « Rapport Védrine ». Ce document de 131 pages, qui tire son nom de son coordinateur Hubert Védrine, l’ex-ministre des affaires étrangères de Lionel Jospin a été commandé par les plus Hautes Autorités françaises et présenté à la veille du Sommet suscité.Il a été publié en exclusivité par « La Lettre du Continent » dont nous avons pu obtenir une copie à votre intention. Nous vous recommandons de le lire attentivement et de l’étudier.
  • Charte du réseau international juif anti-sioniste

    Par | 13 commentaires | 10 recommandés
    Nous formons un réseau international de Juifs et de Juives qui s’engagent de façon inconditionnelle en faveur de la lutte pour l’émancipation des êtres humains. Nous considérons que la libération du peuple palestinien et de sa terre forme un volet essentiel de cette émancipation. Notre engagement porte sur le démantèlement du régime d’apartheid israélien, le retour des réfugiés palestiniens et la fin de la colonisation israélienne sur la Palestine historique. Qu’ils soient de Pologne ou d’Iraq, d’Argentine ou d’Afrique du Sud, de Brooklyn ou du Mississipi, des Juifs en quête de justice et d’un monde plus juste se sont joints aux mouvements de lutte collective.  Ainsi, des Juifs ont participé de façon notable à la lutte ouvrière pendant la période de la Grande dépression, à la lutte pour les droits civiques aux Etats Unis, à la lutte contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud, à la lutte contre le fascisme en Europe, et à bien d’autres mouvements encore en faveur du changement social et politique Le nettoyage ethnique historique et toujours en cours perpétré par Israël à l’encontre du peuple palestinien sur sa propre terre vient contredire et trahir cette longue histoire de la participation  juive à des mouvements collectifs de libération.
  • Les deux visages de l’Empire

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Par Greg Grandin, le 26 janvier 2014Un capitaine prêt à se pousser lui-même et tous ceux qui l’entourent à la ruine dans la chasse à la baleine blanche. C’est une histoire bien connue, et à travers les ans, le fou Achab du roman le plus célèbre d’Herman Melville, Moby Dick, a été utilisé comme exemplification d’une puissance états-unienne hors de contrôle, le plus récemment avec l’invasion désastreuse de l’Irak par George W. Bush.Mais ce qui est vraiment effrayant ce ne sont pas nos Achabs, qui veulent régulièrement bombarder un quelconque pays pauvre, que ce soit le Vietnam ou l’Afghanistan, jusqu’à son retour à l’Âge de Pierre. Ceux qui semblent respectables sont la "réelle terreur de notre ère", comme Noam Chomsky les appelait collectivement il y a presque 50 ans. Les personnalités vraiment inquiétantes sont nos politiciens, intellectuels, journalistes, professionnels et directeurs les plus sobres, des hommes et des femmes (bien que surtout des hommes) qui se considèrent comme moralement sérieux, et ensuite permettent les guerres, dévastent la planète, et rationalisent les atrocités. Ils sont un genre qui a longtemps été avec nous. Il y a plus d’un siècle et demi, Melville, qui avait un capitaine pour chaque facette de l’Empire, a trouvé leur expression parfaite – pour lui comme pour nous.
  • Une étude de l’attaque chimique de la Ghouta en Syrie défie la version occidentale

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Un expert en armement de l’ONU recueillant des échantillons le 29 août, sur le site de l’attaque chimique de la Ghouta, à l’est de Damas – Photo AFP/Ammar al-ArbiniRT, le 16 janvier 2014Un nouveau rapport du MIT (Massachusetts Institute of Technology) défie l’affirmation états-unienne (et française, ndt) selon laquelle ce sont les forces d’Assad qui ont utilisé des armes chimiques en août dernier, soulignant que la portée de la roquette improvisée était beaucoup trop courte pour avoir été lancée depuis des zones contrôlées par le gouvernement. Dans le rapport intitulé "Possible Implications of Faulty US Technical Intelligence" (Implications Possibles De Renseignements US Erronés, ndt), Richard Lloyd, un ancien inspecteur des armements de l’ONU, et Theodore Postol, un professeur du MIT, ont examiné la conception de la roquette et calculé les trajectoires possibles sur la base du chargement de l’engin.Les auteurs ont conclu que le gaz sarin "ne pouvait tout simplement pas avoir été tiré vers la Ghouta orientale depuis le ‘cœur’, ou le bord oriental de la zone contrôlée par le gouvernement syrien montrée sur la carte des renseignements publiée par la Maison Blanche le 30 août 2013."