Les neuf preuves du mensonge d'Etat concernant Geneviève Legay

Réalise-t-on vraiment la succession de tentatives de manipulations autour de Genevieve Legay, la dame blessée à Nice le 23 mars dernier ? A ce jour, il existe 9 preuves flagrantes de l'implication de l'Etat dans une manipulation de grande ampleur. C'est très rare d'avoir autant d'éléments probants... et si peu de médias qui cherchent à relier ces infos entre elles.

Genviève legay, après sa chute à Nice le 23 mars 2019 © Le Monde Genviève legay, après sa chute à Nice le 23 mars 2019 © Le Monde


1/ Le président de la république, premier représentant de la nation, a sciemment menti en disant que : "Cette dame n’a pas été en contact avec les forces de l’ordre".
=> Mensonge d'Emmanuel Macron.
Nice Matin 25/03/19 : https://www.nicematin.com/greve-mouvements-sociaux/elle-sest-mise-en-situation-daller-dans-un-endroit-interdit-macron-reagit-a-lhospitalisation-de-genevieve-la-nicoise-blessee-pendant-la-manifestation-des-gilets-jaunes-308723


2/ Le maire de Nice, Estrosi, premier représentant politique de la ville, a sciemment menti en disant que : "c'est regrettable, ce n'est pas dans un heurt avec la police, elle a trébuché. Ce sont des blessures superficielles."
=> Mensonge du maire de Nice.
France 3 : https://www.facebook.com/philippe.court.7/videos/2361916670519177/


3/ Le procureur, représentant de la justice, a sciemment menti en disant : "On ne voit pas qui la pousse, mais elle n’a pas été touchée par les forces de sécurité"
=> Mensonge du procureur
25/03/19 : https://www.sudouest.fr/2019/03/25/gilets-jaunes-la-manifestante-blessee-a-nice-n-a-pas-ete-touchee-par-un-policier-selon-le-procureur-5929553-10530.php


4/ La police a empêché les premiers secours (street medics) d'intervenir et les a mis en garde à vue pendant 10 heures.
=> Non assistance à personne en danger et arrestation arbitraire.
France 3 : https://www.youtube.com/watch?v=8Nwbi2re6gM


5/ La police rend visite à Geneviève Legay à l'hopital dès le lendemain de sa chute pour lui faire dire qu'un "caméraman l'aurait poussée".
=> Subornation de témoin.
https://www.20minutes.fr/justice/2480819-20190325-nice-attac-porte-plainte-apres-blessure-genevieve-legay-samedi


6/ L'équipe de Quotidien de TMC est quant à elle interdit par le préfet et par le chef de service de l’hôpital d'approcher Geneviève malgré son accord.
=> Entrave au droit d'informer
https://www.facebook.com/reveillezvousenfin/videos/385503785369679/


7/ On apprend que le chef de service de l’hôpital est l'époux de l'adjointe au Maire.
=> Conflit d’intérêt.
https://www.facebook.com/groups/310403819778193/permalink/468147680670472/
https://www.facebook.com/JohnMacJohn/posts/10217236278046220


8/ On a appris que Cnews a volontairement caché les preuves de la culpabilité de la police dans cette affaire.
=> Conflit d’intérêts. Dissimulation de preuve.
https://www.arretsurimages.net/articles/nice-comment-cnews-a-ignore-son-image-de-genevieve-legay


9/ Et la dernière nouvelle, on apprend que la personne en charge de l'enquête sur la blessure de Geneviève n'est autre que la femme du commissaire de Police de Nice.
=> Conflit d’intérêts. Manipulation d'une enquête judiciaire.
https://www.mediapart.fr/journal/france/080419/affaire-legay-la-policiere-chargee-de-l-enquete-est-la-compagne-du-policier-en-cause

---------------------

Tout y est : le pouvoir exécutif, le pouvoir local, la justice, la police, les médias, l'administration publique, tous main dans la main pour cacher la vérité à l'opinion. Le tout en plein mouvement social d'envergure qui dénonce les dérives oligarchiques d'une caste. Que demander de plus ?


COMBIEN DE TEMPS ENCORE ALLONS NOUS DEVOIR SUPPORTER CELA  ?

Si on est en mesure de prouver ces mensonges concernant cet événement précis, combien sommes nous incapables de voir ??

France, réveille toi !




Tous les contenus signés de mes pseudos : Wolf Wagner (facebook, blog médiapart et GJ-mag) et Skwalito (twitter) sont entièrement libres de droits. Sinon la source est toujours mentionnée.



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.