Deux acteurs de cinéma s'investissent pleinement en faveur des GJ (Entretien Vidéo)

Conscients de la réalité historique que traverse actuellement la France, Xavier Mussel, également scénariste et réalisateur, analyse au côté de Swann Arlaud, César du meilleur acteur 2018, les raisons les ayant incité à soutenir le mouvement.

Tous deux engagés depuis de nombreux mois avec les Gilets Jaunes, ils nous offrent une critique ciselée de la société française actuelle : son système politique à bout de souffle, son monde médiatico-politique déconnecté, la répression policière sans pareille, les revendications des Gilets Jaunes, la quête citoyenne vers une démocratie directe, l'esprit révolutionnaire français, le monde du cinéma, leurs actions personnelles pour le mouvement, l'avenir, l'éducation...

Un entretien passionnant, sans langue de bois, qui prend le temps de revenir sur l'émergence d'une nouvelle prise de conscience française et sur les débouchés nécessaires qui doivent en découler.



Nb: La vidéo débute par un résumé succinct de l'entretien, avant que celui-ci ne se poursuive dans son intégralité. Si vous ne souhaitez pas voir ce résumé, visionnez la à partir de 7 minutes et 35 secondes.

En tant que journaliste indépendant, je publie mes contenus sur Facebook, mais j'ai souhaité céder librement les droits de diffusion au Média. La volonté étant de permettre à l'information autour de ce mouvement de se diffuser au maximum dans une période où tout est fait pour qu'elle soit passée sous silence.

Le vidéo originale sur facebook se visionne ici : https://www.facebook.com/wolf.soccers.3/videos/483801085705228/
Celle sur Le Média ci-dessous (vidéo qui, elle, peut être incrustée dans un billet de ce blog à la différence de l'autre) :

Entretien croisé Xavier Mussel et Swann arlaud © Wolf Wagner/coolcmoi

 



Tous les contenus signés de mes pseudos : Wolf Wagner (facebook, blog médiapart et GJ-mag) et Skwalito (twitter) sont entièrement libres de droits. Sinon la source est toujours mentionnée.



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.