Travailler les triceps permettrait d’éviter le diabète

Qui aurait pu y croire, lever son coude peut aider à réduire les risques de diabète? C'est assez étonnant mais c’est ce qu’ont confirmé des chercheurs du Centre européen d’étude du diabète à Strasbourg. Décryptage du lien entre le travail des triceps et l’absence de diabète.

Les triceps et le pancréas

Tout d’abord, le triceps est un muscle de la portion brachiale du membre supérieur qui nous permet d’effectuer une extension du bras. Antagoniste au biceps, il est relié d’un côté au coude et d’un autre à l’épaule. Quant au diabète, il s’agit d’une maladie chronique due à un manque ou à un défaut d’utilisation d’une hormone connu sous le nom d’insuline. Cette dernière est produite par le pancréas et a pour rôle de faire pénétrer le glucose dans les différentes cellules du corps pour qu’il soit utilisé comme source d’énergie. Ainsi, chez une personne atteinte de diabète, cette hormone est soit absente, soit elle n’accomplit pas bien sa fonction. Les différents sucres ne sont donc plus en mesure de servir de carburant aux cellules, s’accumulent dans le sang et entraînent une hyperglycémie.

Quel est alors le rapport entre le muscle du bras et le pancréas ?

Rappelons que des chercheurs danois avaient déjà eu à montrer, il y a de cela des années, que les muscles communiquaient avec le pancréas au cours d’un exercice physique. Contrairement aux muscles d’endurance qui prennent comme carburant le gras, les muscles de résistance comme les triceps ont plutôt besoin de glucose, majoritairement. Les travailler reviendrait donc à protéger son pancréas en lui évitant des dysfonctionnements.

Qu’est-ce que cela change pour les patients ?

Grâce aux travaux du Centre européen d’étude du diabète de Strasbourg, on sait désormais que chaque muscle squelettique possède une signature génétique propre. Et ceci en plus du fait de produire des hormones différentes. Ils ont donc découvert que dans le cas des triceps, les molécules produites, les myokines, ont un effet direct et bénéfique sur le pancréas ; plus précisément sur les cellules bêta-pancréatiques.

Haltères, dips ou encore pompes sont, par conséquent, des exemples d’exercices à privilégier pour accélérer la consommation du sucre présent dans le sang.

Source : https://www.topsante.com/medecine/maladies-chroniques/diabete/contre-le-diabete-musclez-vos-triceps-626838

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.