XipeTotec
Eleveur de xoloitzcuintles
Abonné·e de Mediapart

120 Billets

1 Éditions

Billet de blog 2 févr. 2019

XipeTotec
Eleveur de xoloitzcuintles
Abonné·e de Mediapart

Brexit : "Si les Anglais se couchent, nous entrons dans la nuit" (E. Todd)

L'historien et démographe Emmanuel Todd livre à l'hebdomadaire "Marianne" son analyse sur les vrais enjeux du Brexit. Face à une Union européenne autoritaire, le Royaume-Uni vient nous rappeler que, même dans la division, le débat reste le garant de la démocratie.

XipeTotec
Eleveur de xoloitzcuintles
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Marianne : Dans votre dernier ouvrage, Où en sommes-nous ?, vous opposez le Royaume-Uni, aux traditions démocratiques et libérales, à une Europe continentale, historiquement autoritaire. L'actuel bras de fer entre les Britanniques et I'UE révèle-t-il de cet antagonisme ?

Emmanuel Todd: Complètement. La zone euro est devenue un bloc autoritaire, désireux de mettre au pas les Britanniques et avec eux la démocratie libérale. Au fond, avec le Brexit, les Anglais retrouvent leur rôle traditionnel face au continent, celui d'incarner l'idéal d'un peuple libre. C'est une nouvelle bataille d’Angleterre, dans une version non violente.

Couverture du Spectator, hebdo conservateur britannique, 29 avril 2017

Marianne : Mais les Britanniques sont eux-mêmes très divisés sur cette question. On ne peut pas dire qu'une union sacrée se soit formée de l'autre côté de la Manche ?

Emmanuel Todd: Les Britanniques n'ont pas encore compris la menace, la volonté de puissance germano-française. Et leur opinion publique est effectivement très divisée. Mais cette division est l'incarnation même du débat démocratique. Avec nos faux débats, qui ne remettent jamais en question notre politique économique, définie par les règles de l'Union et par l'euro, nous ne comprenons même plus que l'affrontement entre brexiters et remainers n'est pas seulement un signe de désarroi, mais surtout l'essence d'un regain démocratique. Chez nous, cette question- là est un « impensé ». Sur le continent, Français et Allemands, tout occupés à faire payer les Anglais, ne voient pas l'enjeu caché du débat outre-Manche : le sort de l'Europe. Celui-ci dépendra de l'attitude des Anglais. S'ils se couchent, nous entrons dans la nuit.

Marianne : Vous y allez un peu fort ...

Emmanuel Todd : Non. Le Royaume-Uni une fois libéré de l'Union, deux blocs s'opposeraient: un pôle continental verrouillé par un ordo-libéralisme autoritaire et en stagnation démographique et culturelle. En face, une « anglosphère» composée du Royaume-Uni, des Etats-Unis, du Canada et de l'Australie, beaucoup plus dynamique. L'anglosphère totalise plus d'habitants que l'UE et aurait le dessus en cas d'affrontement économique. C'est la raison pour laquelle le choix du gouvernement français de participer à une opération continentale visant à soumettre le Royaume-Uni est une faute politique majeure. Ce choix-là va nous mettre dans le camp des vaincus.

  • PROPOS RECUEILLIS PAR F.O.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk