Europe: le désaveu massif des Français (sondage IPSOS 2014)

http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2014-01-21-nouvelles-fractures-francaises-resultats-et-analyse-l-enquete-ipsos-steria

 

Selon IPSOS, 70% des Français considèrent que l'échelon à privilégier pour faire face aux grands problèmes à venir est l'échelon national, quitte à limiter le pouvoir de l'Europe (et donc l'engagement européen de la France). Il n'y a donc pas photo et cela dément le discours européiste majoritaire des classes dirigeantes et des petites élites intellectuelles de gauche.

Il ne s'agit pas vraiment d'une nouveauté, puisqu'au précédent sondage nous étions déjà 65%. Mais l'illusion européiste est maintenue par les "faiseurs d'opinion" qui, on le voit, ne servent plus à grand chose. A noter que l'option des abandons de souveraineté est même rejetée par la minorité qui la défendait (- 6%). Et que peu nombreux sont ceux qui soutiennent l'idée d'un statu quo (13%).

 

Beg8CKhCUAEIdQT.png:large

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.