Quatre raisons pour lesquelles la gauche européenne s'est perdue

Les raisons de l’échec de la gauche : radicalisme "sans-frontière", alter-européisme abstrait, exaltation de la menace fasciste, élimination de la dimension nationale. Quoiqu'il en soit, dès après leur élection, les parlementaires du PE deviendront 751 lobbyistes partageant les vues de la technocratie supranationale, déguisés en représentants démocratiques d'un peuple européen qui n'existe pas.

https://jacobinmag.com/2019/05/european-parliament-elections-results-left

Wolfgang Streeck est directeur de l'Institut Max Planck pour l'étude des sociétés à Cologne, en Allemagne. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.