Les Grecs souhaitent majoritairement sortir de l'euro. Dans le reste de l'UE, un basculement de l'opinion est en cours (sondage)

http://www.orb-international.com/perch/resources/europeanattitudesresults.pdf

Selon le sondage Gallup de décembre 2014, 52% des Grecs déclarent vouloir retrouver leur monnaie nationale, contre 32% qui souhaitent conserver l'euro. 11% ne sont pas décidés. 

En France, 46 % des personnes interrogées souhaitent encore conserver l'euro. 47 % des Allemands.

La France est le pays qui compte le plus d'indécis ne pouvant trancher (18%). Ce chiffre annonce probablement un prochain basculement de l'opinion, qui évoluera selon le débat politique et si la gauche en particulier s'empare de cette problématique, qu'elle préfère taire depuis des années.

Les Pays-Bas et l'Allemagne sont les pays les plus proches du basculement, avec un score quasi équivalent entre les partisans de la monnaie nationale et les partisans de l'euro et 11% d'indécis.

La volonté de rester dans la zone euro est toujours majoritaire en Belgique, en Irlande, en Espagne et en Italie.

Pas de stats pour le Portugal. 21% des Danois préfèreraient l'euro, 8% des Suisses et 6% des Britanniques !


drachme.gif

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.