Je suis Champion du Monde

Je ne fais pas partie des 23 joueurs qui ont remporté la Coupe du Monde à Moscou. Je ne fais pas partie du staff de Didier Deschamps. Pourtant, dans la rue, chacun vient me féliciter. Pourquoi ? Je suis un Français du Monde.

 

bucz3kw7pmsiquex8c8edfvja3d1vxecryvkdlcucjppwolxcqt4yak8k

Dès le coup de sifflet final, j’ai commencé à recevoir des messages : « Félicitations » « Congratulations »,…

Tous mes amis à travers le monde m’ont couvert de louanges. J’avais beau leur préciser que je n’y étais pour rien. Ils insistaient.

« You’re French. That’s enough ».

C’est l’avantage de vivre à l’étranger.

Si un ambassadeur représente la France à l’étranger, un français du Monde, lui, est la France.

Tout français établi hors de France a déjà dû connaître cette même expérience. Ce n’est pas désagréable.

Aujourd’hui, encore, alors que je dînais en tête à tête avec ma femme dans un restaurant de Bangkok, un couple assis à la table voisine s’est levé pour nous féliciter. Et toutes nos protestations n’ont servi à rien.

Alors j’ai décidé de ne plus contester cet effluve de sympathie. J’ai décidé d’accepter pour moi ces louanges qui appartiennent à d’autres.

Je tiens juste par ce billet à remercier chacun des joueurs de l’équipe de France :

Hugo, Steve, Alphonse, Benjamin, Djibril, Presnel, Adil, Raphaël, Samuel, Lucas, Benjamin, N'Golo, Blaise, Steven, Paul, Corentin, Ousmane, Nabil, Olivier, Antoine, Thomas, Kylian, Florian,

les Français du Monde vous remercient.

 Pour un instant, vous avez changé nos vies, celle de notre famille et celle de nos amis. Vous avez apporté des moments simples de bonheur.

 Grâce à vous, notre village planétaire est devenu encore plus convivial.

 1001 Mercis

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.