Liberté Egalité 1700 Euros

L’affaire de Rugy a révélé qu’il existe, en France, une France des riches et une France des pauvres. La première n’est pas choquée par une bouteille de vin à 500 euros. La seconde utilise ces mêmes 500 euros pour vivre et manger pendant un mois. Il est grand temps de repenser la représentation parlementaire des français en fonction de leurs revenus.

2 types de citoyens © Yamine Boudemagh

Un chiffre permet de comprendre à lui seul les français dans leur composante socio-politique :

1700

1700 est le chiffre qui définit le mieux les français.

Non seulement parce que la Révolution Française et l’abolition des privilèges ont eu lieu dans les années 1700.

Mais surtout parce que 1700 euros est le salaire médian des français.

50% des français gagnent plus de 1700 euros et 50 % des français gagnent moins de 1700 euros.

1700 euros : Doubler cette somme et vous sortez des classes moyennes.

1700 euros : Diviser la par deux et vous découvrez le seuil de pauvreté.

La France compte en fait 4 classes de français :

  • Une classe pauvre
  • Une classe populaire
  • Une classe moyenne
  • Une classe aisée

Seule la dernière est représentée au Parlement. Et pour cause, nos parlementaires en font tous partie. Non pas qu'ils seraient trop payés. Un parlementaire gagne le salaire moyen d'un cadre du secteur privé à Paris.

Mais simplement parce que les autres n'en font pas partie. Or il s'agit de 80% des français. La France est essentiellement là, loin des frasques des amis de François Henri Goullet de Rugy.

Une seule solution peut pallier cette grave lacune : Revenir au suffrage censitaire mais l'imposer à l'envers.

Pour les prochaines élections, les français auraient intérêt à promulguer une nouvelle loi au préalable. Cette nouvelle loi aurait un article unique

Article 1 : Tout candidat à la députation ne peut avoir déclaré plus de 20 400 euros de revenus fiscaux annuels les trois dernières années précédant l'élection législative.

20 400 euros annuels correspond à un salaire mensuel de 1700 euros.

Comprendre 1700 euros, c’est comprendre que ce salaire médian peut être perçu de deux manières radicalement opposées :

  • Pour ceux qui touchent moins, ce serait un rêve d’atteindre ce salaire.
  • Pour ceux qui gagnent plus, ce serait un cauchemar de stagner à ce salaire.

La vision politique du pays n’est donc pas du tout la même pour ces deux catégories de français; leurs aspirations non plus.

Et donc leur représentation politique ne peut pas être la même.

Si l'on veut des députés plus en phase avec le monde réel,

en un mot si l'on veut être EFFICACE en politique,

il nous faut un parlement qui soit à l'image des classes sociales qui composent la société française.

Un parlement où TOUS les français soient représentés au Parlement, les riches commes les pauvres.

Laissons le Sénat à la classe aisée; elle le possède de toutes façons.

Mais repensons la représentation parlementaire au sein de l'Assemblée Nationale pour qu'elle redevienne Populaire.

La démocratie américaine n'est pas née autrement. C'est parce qu'ils n'étaient pas réprésentés au parlement britannique que les américains ont demandé, se sont battus pour et ont obtenu leur indépendance.

Leur slogan :

Pas d'imposition sans représentation !

Un parlement qui refuse d'intégrer en son sein la plus grande partie de la population est un parlement de colonisateurs. Oui, on peut très bien être colonisé dans son propre pays par son propre gouvernement :

Rappelez-vous Vichy !

Ce type de parlement doit être aboli.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.