"Les super-flics inventent des aveux" par Jean-Claude Roussel : un vrai article d'un vrai journal L'Union L'Ardennais

Même quand Thomson vole l'argent des logiciels destinés aux enfants par l'Education Nationale.Même quand Thomson fait couler les projets des meilleurs pédagogues en informatique des années 80.... la presse havraise refuse de publier quoi que ce soit !
Je vois, depuis 30 ans des scandales inouïs se produire au Havre.
Je vois les trois journaux locaux étouffer l'un après l'autre les scandales en question.

Les journaux havrais pratiquent l'omerta au service des puissants.
Les lecteurs de l'Union-l'Ardennais ont bien de la chance.
Et les habitants de la région aussi.
Il était donc logique que le procureur Francis Nachbar soit muté dans une région avec des torchons faisant office de presse.
UNE PROCEDURE ILLEGALE - PRESCRITE un an plus tôt -
LANCEE PAR LE PROCUREUR NACHBAR

POUR UN RESEAU CRIMINEL ONUCI-FRANCEàFRIC
Quand le procureur Nachbar a lancé (contre moi, auteur d'un article du 2/1/2011) et contre une innocente - Julie Amadis - n'ayant rien à voir avec cet article) une procédure illégale - prescrite un an plus tôt - dans le but d'arranger les affaires de l'avocat Changeur et de son client des troupes d'occupation de la Côte d'Ivoire, j'ignorais le CV de ce "super-procureur" qui se croit déjà dans le 4° Reich et dont les réquisitoires enflamment - plusieurs années après - la plume de Bruno Golnich. Son but - en s'assoyant sur la loi - est de permettre à l'OPJ Gosselin (menteur ou ignorant de la loi) et à l'huissier Ruyters de fabriquer des faux à envoyer à Angoulême. Afin de passer à la deuxième étape de la tentative d'escroquerie et de terreur contre les résistants anti-esclavagisme.
On voit ici que le procureur Nachbar a simplement ré-utilisé les MEMES METHODES ILLEGALES que dénonçaient les journalistes honnêtes de l'Union l'Ardennais.
Il ne nous manque que les NOMS de ces deux flics ! On les trouvera !
Et la révolution n'aura pas de prescription : le dossier contre eux et Nachbar sera réouvert !
Pour les deux flics truqueurs et leur complice voyou délinquant Nachbar !

Yanick Toutain (13/6/2013)

Les super-flics inventent des aveux
 un article par Jean-Claude Roussel (L'union Ardennais)

Partager sur l'Union soutenez la source

Publié le vendredi 04 septembre 2009 à 01H00 - Vu 100 fois

 

Les pairs du procureur Francis Nachbar ont fini par dénoncer son goût d'une justice

Les pairs du procureur Francis Nachbar ont fini par dénoncer son goût d'une justice

 

Des policiers convoqués par un juge d'instruction pour être entendus sur la manière dont ils ont mené une série d'interrogatoires, c'est rare. Que ces mêmes policiers finissent par reconnaître avoir inventé des aveux, c'est du jamais vu.

C'est pourtant la scène ahurissante qui s'est déroulée le 25 juin dernier dans le bureau d'un juge de Charleville-Mézières : poussés dans leurs derniers retranchements à l'issue d'une interminable confrontation de près de huit heures, deux officiers du prestigieux SRPJ (service régional de police judiciaire) ont admis avoir inventé les aveux de personnes mises en examen qu'ils étaient chargés d'interroger.

Des faits gravissimes

Les faits, gravissimes, remontent au mois d'avril 2004. Trois éducateurs de la Disa, le service départemental d'aide sociale à l'enfance, sont soupçonnés d'agir, dans leur vie professionnelle, sous l'influence d'une secte.

On les suspecte de contrarier le retour de certains enfants dans leurs foyers, d'empêcher parents et enfants de se rencontrer, de refuser des soins aux jeunes placés sous leur responsabilité, de les « soigner » par imposition des mains, etc.

L'enquête, confiée au SRPJ de Reims, est très rapidement ébruitée dans la presse. Ce battage médiatique constitue d'ailleurs, on le verra, l'une des « marques de fabrique » des super-flics rémois.

Interpellés, les trois éducateurs, un homme et deux femmes d'une cinquantaine d'années, sont placés en garde à vue pendant 48 heures et mis en examen pour « abus de faiblesse sur mineurs, privation de soins, violences morales et non présentation d'enfants ».

FRANCIS NACHBAR = TROIS MOIS DE PRISON*

L'une des deux femmes, appartenant non à une secte mais à un inoffensif mouvement de pensée japonais et considérée comme la « tête pensante » du trio, se retrouve même incarcérée à la prison de Châlons, où elle passera plus de trois mois.

Ses deux collègues sont placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer leur profession. Il est vrai que leurs aveux ne laissent place à aucun doute. Seul problème, ils sont tout simplement bidons…

A qui profite le crime ?

Cinq ans après en effet, alors que le dossier n'a pas avancé d'un pouce (et pour cause…), les enquêteurs ont donc fini par cracher le morceau : n'ayant rien pu tirer de probant des trois éducateurs, en dépit d'une garde à vue « musclée » (lire ci-dessous), ces deux officiers ont tout bonnement inventé les aveux qu'ils ne parvenaient pas à leur arracher.

Ces faux ont eu des conséquences dramatiques. Dans le désordre, on peut citer la vie brisée des trois éducateurs, les espoirs déçus des familles manipulées pour porter plainte afin de tenter d'étayer un dossier vide, ou encore l'ambiance délétère qui régnait parmi les collègues des trois malheureux.

Car dans la foulée, la Disa a durant quatre mois fait l'objet d'une enquête fouillée de l'inspection générale des affaires sociales.

Cette dernière tentera même d'établir, en vain, qu'un réseau de détournement de fonds sévissait alors au sein du service, dont les responsables auraient allègrement pioché dans la caisse destinée à indemniser les enfants qui leur étaient confiés.

Bref, pendant des mois, tout le petit monde de l'aide sociale ardennaise à vécu au rythme d'accusations d'autant plus insupportables qu'elles étaient injustifiées.

Reste à savoir si les deux officiers de police judiciaire qui ont commis cet acte ont agi de leur propre initiative, afin de « se faire mousser » sur un dossier hautement médiatique, où s'ils se trouvaient peu ou prou en service commandé (lire ci-contre), avec obligation de résultats…

Jean-Claude ROUSSEL

*sous-titre YT
LIRE AUSSI

Et aussi

  1. Arfi, Amadis,Toutain : les juges de la Cour d'appel de Bordeaux ...

    blogs.mediapart.fr/.../arfi-amadistoutain-les-juges-de-la-cour-dappel-de-...

    26 avr. 2013 – (Julie Amadis est accusée par Bourry, Changeur, Janas et Bougon parce que son nom figure sur la colonne de droite de l'article...... pour avoir ...

    Vous avez consulté cette page 3 fois. Dernière visite : 02/06/13

  2. Le journalisme n'est pas un délit - Mediapart

    blogs.mediapart.fr/blog/fabrice-arfi/.../le-journalisme-nest-pas-un-delit

    26 avr. 2013 – (Julie Amadis est accusée par Bourry, Changeur, Janas et Bougon parce que son nom figure sur la colonne de droite de l'article...... pour avoir ...

  3. Nous les gentils,... | Facebook

    www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=442454842507151...

    2° juge Bougon Cour d'Appel Bordeaux menteur franceàfric ! Les deux m'ont ... Une jurisprudence Bourry-Changeur-Janas fait viole... Deux blogueurs ...

  4. 17 hours ago - Facebook

    www.facebook.com/LesiDiOtSdelaRepublique/posts/646629485363720

    Procureur Laplaud - Juge Bougon menteur et tricheur - première présidente de la Cour d'appel qui participe au complot Bourry-Changeur-Janas- Bougon ...

  5. ALNEF - African Left Networking Forum | Facebook

    https://www.facebook.com/ReseaudelaGaucheAfricaine.ALNEF?filter=3

    ... le juge Janas du TGI d'Angoulême, le juge Bougon de la Cour d'Appel de ... L'assassin en uniforme Bourry, chef de la police ONUCI est protégé par une MAFIA ...... des hommes et des femmes dans ce régime capables de changer tout ça ?

  6. 15 hours ago - Facebook

    www.facebook.com/permalink.php?id=498284203540299&story...

    L'article qui est l'objet de la plainte Bourry.. 2 janv. 2011 nombre .... Une jurisprudence Bourry-Changeur-Janas fait viole... Deux blogueurs ... Le juge Michaël Janas tronque une phrase, enlève «. ..... déni de droit juge Jean-François Bougon ...

  7. Images correspondant à bourry changeur janas bougon - Signaler des images inappropriées
    •  

      il y a 6 jours

    •  

      il y a 3 jours

  8. Cahuzac torpillé par l'Armée ? - AgoraVox le média citoyen

    www.agoravox.fr › Tribune Libre

    12 avr. 2013 – ... putschiste menteur Bourry, avocat menteur Changeur, juge menteur ... Janas, juge menteur Cour d'Appel de Bordeaux Bougon Wikipédia : ...

  9. Le résultat de la démocratie des bombes - partie A

    www.vigile.net/Le-resultat-de-la-democratie-des

    11 avr. 2013 – 4° ALLER enquêter sur le réseau fasciste franceàfric Bourry-Changeur-Janas (qui vient de recruter un juge Bougon de Cour d'Appel de ...

  10. Les iDiOtS de la République from Facebook | Idolbin

    www.idolbin.com/fprofile/525586004134736

    Procureur Laplaud - Juge Bougon menteur et tricheur - première présidente de la Cour d'appel qui participe au complot Bourry-Changeur-Janas- Bougon ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.