Yann GAUDIN
Lanceur d'alertes
Abonné·e de Mediapart

50 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 oct. 2021

Le révisionnisme statistique

Les chiffres communiqués par Pôle emploi sont très utilisés en matière de politiques publiques, notamment pour justifier auprès de la population de nouvelles mesures prises en matière d'emploi, de formation ou d'assurance chômage. Il est donc essentiel que ces données soient parfaitement fiables, or voici un exemple flagrant de falsification.

Yann GAUDIN
Lanceur d'alertes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les données statistiques de l'opérateur public sont publiées sur un site internet spécifique : pole-emploi.org.

On peut notamment y découvrir l'évolution du nombre de personnes inscrites dans chaque catégorie depuis 1996 et, contrairement à ce qu'affirme le gouvernement ces derniers temps, on peut constater qu'il y a bien plus d'inscrits actuellement qu'en 2008, y compris dans la catégorie A des personnes sans aucun revenu professionnel. Cette évolution du nombre de chômeurs est très médiatisée donc très surveillée, il est peu probable qu'une falsification majeure puisse être opérée sur cet indicateur et le gouvernement préfère d'ailleurs actuellement utiliser les données de l'INSEE, issues de sondages, pour mettre ainsi sous le tapis des millions de concitoyens en situation de grande précarité.

D'autres données sont en revanche plus confidentielles, consultées de manière épisodique par quelques curieux, mais néanmoins déterminantes pour certaines orientations politiques qui peuvent concerner toute une corporation et, de manière systémique, toute la population.

C'est le cas notamment des données sur l'évolution de l'activité des employeurs du spectacle, qui concerne directement plus de 200 000 professionnels en France dont évidemment les 120 000 intermittents du spectacle, et qui concerne également tous les français puisque le spectacle est un secteur qui rapporte chaque année plus de 70 milliards d'euros au PIB national, sans compter le bien-être et donc la productivité que procurent les activités culturelles.

Périodiquement, mais avec plusieurs mois de décalage, Pôle emploi publie ainsi les données trimestrielles sur l'emploi des intermittents du spectacle. Jusqu'à fin 2019, avant la crise qu'on connaît tous, les rapports indiquaient chaque trimestre une progression notable du nombre d'heures travaillées et de la masse salariale dans le spectacle, tandis que le nombre de salariés n'augmentait pas à due proportion. Autrement dit - et contrairement à certaines idées reçues - le spectacle était donc un secteur en forte croissance et porteur d'emplois depuis de nombreuses années.

Mais en cette fin d'année 2021, compte tenu du passe sanitaire et d'une plus faible vaccination chez les jeunes, le spectacle vivant peine toujours à retrouver son public. Ce qui justifierait de nouvelles mesures de soutien à ce secteur très précieux pour notre économie, qui autant fut le 1er impacté par la crise qu'il sera l'un des derniers à en sortir. 

A moins de minimiser artificiellement les dégâts...

Car pour le coup des données de Pôle emploi ont bel et bien été falsifiées : dans les publications de juillet et octobre 2021, les données des heures travaillées et de la masse salariale des 3 derniers trimestres 2019 et du 1er trimestre 2020 ont été tronquées jusqu'à 30% en-dessous de leurs valeurs réelles. Or ce sont justement les trimestres de référence qui permettent d'évaluer ensuite l'impact de la crise sanitaire sur l'activité du secteur. Prenons par exemple les données pour le 3ème trimestre 2019 : dans les rapports successifs jusqu'en novembre 2020, au tableau 1 il était indiqué 36 541 heures travaillées tandis qu'à partir de juillet 2021, mystérieusement, la même case n'affiche plus que 25 651 heures...
Parmi les missions de Pôle emploi, édictées dans l'article L5312-1 du Code du travail, figure notamment au point 5 : Recueillir, traiter, diffuser (...) les données relatives au marché du travail. Mais si la photographie du marché du travail est vilement photoshopée, à qui peut-on se fier ?

***

♥ Pour soutenir l'auteur : https://fr.tipeee.com/alertes-pole-emploi

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau